Menu

Les lutteurs refusent d’être recrutés comme nervis par les politiciens

Mercredi 15 Septembre 2021

Prise de conscience chez les lutteurs. Les «gros bras» de l’arène sénégalaise refusent d’être utilisés par les responsables politiques comme nervis lors de leurs manifestations politiques.  En conclave à Thiès, relate L'as, les lutteurs veulent gagner dignement leur vie sans être des «sbires» d’hommes politiques.  Ils se sont retrouvés dans la capitale du Rail à l’occasion d’une rencontre organisée par le collectif «Taxawu Lamb», en présence de Gris Bordeaux. Le 3e Tigre de Fass, par ailleurs président de l’association des lutteurs en activité, a fustigé toute intention d’installer des clans entre lutteurs. 
RED


AUTRES INFOS

Jennifer Lopez, spectaculaire à 52 ans, elle révèle son corps parfait

Révélation explosive : Fatoumata Danso détruit Maty 3pommes et Me Elhadji Diouf (Vidéo)

La chanteuse Dieyla Gueye : « Mon élimination m’a beaucoup motivée »

Queen Biz : toujours sexy, dévoile une partie du tournage de son single

Show-biz sénégalais: Chantage, harcèlement, prostitution secouent le secteur

La balade de Guigui Sarr au Lac Rose : "J’ai gardé ton cœur dans mon cœur"

Pape François dénonce: “L'avortement est un meurtre”

TV& RADIOS

Ziguinchor : Le plateau technique de l'hôpital de la "Paix" renforcé (Vidéo)

Trafic présumé de passeports : la vidéo qui mouille Simon, mise en ligne

Dégradation très avancée du pont Emile Badiane : Un collectif "raisonne" le gouvernement

Trafic de visas :Kilifeu mouille l'ambassade du Sénégal à Paris

Coup d'Etat en Guinée : Regardez la réaction surprenante de ce colonel sur le départ de Condé

Trafic de faux passeports diplomatiques: Des députés de Benno Bokk Yaakaar mouillés

"Bougane Gueye Dani est un sous-marin qui navigue entre le palais et ..." Vidéo)



Recherche