Menu

Le soldat Mouhamadou Kanré accusé d’étre un Pro-Sonko écrit au ministre des Forces Armées : « J’ai été radié sans droit et sans ordonnance qui notifie la sanction »

Mardi 23 Avril 2024

Dans une lettre poignante adressée au ministre des forces armées du Sénégal, Mouhamadou B. Kante, soldat de 1er classe radié et accusé d'être un partisan de Sonko, dénonce une série d'injustices et demande réparation pour le préjudice subi.

Dans cette missive, Kante revient sur les circonstances qui ont conduit à sa radiation de l'armée, évoquant une mission où il aurait manifesté son soutien à la population sénégalaise lors de manifestations. "avec un dispositif très serré, population progressant vers notre position, étant en infériorité numérique, non muni du matériel conventionnel au Maintien de l'Ordre (M'O) et non préparé à ces genres de missions, étant conscient qu'en face de moi il y'a ce peuple pour qui j'ai fait le serment de protéger ; j'ai manifestement baissé et rangé mon arme, et employé: une nécessité techniquement opérationnelle et occasionnelle (dissuasion) pour nous faire éviter une bavure militaire entre compatriotes sénégalais et ce qui a suscité une très grande réussite. Au retour, après quelques heures, J'ai reçu un apel inopiné d'un officier me demandant immédiatement matricule avec amertume et que si c'était moi le soldat qui était entrain de jubiler avec des manifestants sur la libération du Président OUSMANE SONKO, lui répondant que j'ai calmé et non jubilé uniquement dans le but d'éviter une bavure, immédiatement il coupa son téléphone. Ainsi, 30 mn après j'ai reçu l'apel de la permanence du Bataillon d'Artillerie me demandant de ralier immédiatement et sans condition le poste police", a t-il expliqué


Malgré ses explications sur sa démarche visant à éviter des violences, il a été sommé de rejoindre la prison militaire, sans passer par un conseil d'enquête ou de discipline, et ses diplômes militaires lui ont été confisqués. "Suivant la procédure militaire: je me suis rendu à la semaine du Bataillon de santé qui était mon corps de stage et demandé l'autorisation d'absence étant donné que nous étions à 22h ... Quelques minutes, ainsi aprés avoir rallié le poste police j'ai été informé des sanctions qui me sont infligées, le chef de l'époque m'a sommé que des personnes ont jugé que je suis un Pro-Sonko, raison pour laquelle j'ai jubilé avec la population portant sa libération. pour cela j'ai écopé la prison militaire. afin d'être escorté dans nos quartier pour me mettre en condition Tollard. "


Il exprime son profond désarroi face à cette sanction arbitraire, dénonçant une gestion calamiteuse de sa situation militaire et un excès de pouvoir au sein de l'institution. Kante souligne également l'impact négatif sur sa carrière et sa morale, ainsi que le climat d'animosité politique qui règne au sein de l'armée. "
Profondément indigné par cette sanction arbitraire, illégale désobligeant et désolant, assortie de la confiscation de deux, de mes  diplômes militaires, commise par l'autorité hiérarchique de l'époque qui ne se couvre même plus du manteau de la décence. Pour ces raisons je suis en droit de dénoncer la gestion calamiteuse, arbitraire, illégale et non fondée dont j'ai été victime", a t-il révélé

À travers cette lettre, l'ancien soldat, Mouhamadou Kanté appelle le ministre à réparer le préjudice qu'il a subi et à réexaminer sa situation avec équité. Il met en avant ses deux ans de service actif et son engagement envers sa nation, tout en exprimant sa confiance dans le soutien du ministre pour obtenir justice. "'Jai été radié sans droit, ni conseil d'enquête, ni conseil de discipline, ni tribunal militaire, et sans ordonnance qui notifie la sanction ainsi que la confiscation de deux de mes diplômes militaires. Soucieux de la réparation du préjudice occasionné par ce chef de l'époque.  Monsieur le Ministre avec votre soutien, j'engagerais toutes mes forces pour le réexamen de ma situation", peut-on lire à travers sa lettre a dressée au ministre des forces armées
 
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Kabendou : Un marché central pour booster le développement socioéconomique

"Une fleur en hiver" : Adiouza enregistre à Paris

Hajj 2024 : Départ des premiers pèlerins depuis l'aéroport de Dakar

Anniversaire de Luchy Donald : Un message de gratitude et de foi

Elon Musk en route pour le rachat de "TikTok" : Un Nouveau pari audacieux

Tensions persistantes : La saga Samuel Eto'o-Minsep se poursuit

Nicki Minaj présente ses excuses suite à son interpellation aux Pays-Bas pour une affaire de drogue

Blockout : L'appel au boycott des stars non solidaires avec les Palestiniens gagne la France

Ligue 1 : Teungueth FC champion du Sénégal

Cote Ivoire : 80% des personnes LGBT+ victimes d'Homophobie


Flux RSS

Inscription à la newsletter