La Zambie déclare la guerre aux poupées sexuelles

Lundi 12 Mars 2018

En Zambie, la guerre est déclaré la guerre aux poupées gonflables jugées "contre nature" par le gouvernement conservateur.

Officiellement, aucun magasin ne les vend ouvertement et la police n'en a saisi aucune.
Mais cela n'empêche pas que la ministre des Affaires religieuses, Godfridah Sumaili, a décidé d'interdire tout commerce et toute utilisation de ces accessoires sexuels.

Aucun texte ne les prohibe explicitement, les poupées gonflables tombent, selon les autorités, sous le coup d'une loi qui interdit l'importation, la fabrication et la vente d'"objets obscènes", réprimées d'un maximum de 5 ans de prison.

Cette décision intervient après la récente publication d'informations sur l'arrivée en Zambie de poupées gonflables d'importation, apparemment en provenance d'Asie. Ces informations ont enflammé les réseaux sociaux.

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









exclusif.net, site politique pour l'Afrique