Menu

Investitures pour les Locales : Forte tension chez Khalifa

Lundi 18 Octobre 2021

Samedi à Grand-Dakar, Khalifa Sall, qui tentait d’harmoniser les candidatures au sein de Taxawu Senegaal, a dû reporter la réunion à cause des guerres de tendance. Finalement, l’ancien maire de Dakar va consulter les communes une à une à partir de cette semaine.


Investitures pour les Locales : Forte tension chez Khalifa
C’était une rencontre pour harmoniser les candidatures au sein de Taxawu Senegaal. Au Centre de formation de Grand-Dakar samedi, Khalifa a été obligé de reporter la réunion à une date ultérieure. Au cours de cette réunion où il s’agissait aussi d’analyser la situation politique de Taxawu Senegaal, Ibrahima Seydi et Moustapha Diop, tous deux candidats déclarés aux Hlm, se sont livrés à une bataille de positionnement par partisans interposés, pour montrer au mentor Khalifa Sall leur poids électoral. Dans une atmosphère de brouhaha, ont rapporté nos sources bien au fait de la réunion, Khalifa Sall a annulé la réunion. La décision, qui a été prise par l’ancien maire de Dakar, est de recevoir les commune une par une. «Dans ces conditions, on ne peut pas organiser notre réunion. Néanmoins, je suis content de l’animation dans notre organisation. Ces élections sont pour les jeunes et les femmes», a déclaré Khalifa Sall, qui informe avoir déjà réalisé des candidatures consensuelles dans les départements de Pikine, Rufisque et Guédiawaye.

Comme partout ailleurs, les investitures liées aux élections territoriales du 23 janvier ne sont pas chose aisée pour Taxawu Senegaal. En plus de partager la coalition Yewwi askan wi avec Pastef, parti qui nourrit de grandes ambitions pour ces élections, Khalifa Sall va devoir gérer les identités remarquables au sein de son parti. Dans le département de Dakar, Barthélemy Dias défie la maire sortante de la Ville Soham El Wardini. Cette dernière, maire de Dakar, depuis septembre 2018 après la révocation de Khalifa Sall, ne compte pas céder la candidature sur un plateau d’argent à Dias-fils, qui a l’avantage d’avoir accompagné Khalifa Sall dans la lutte pour le contrôle du Parti socialiste face au camp de Ousmane Tanor Dieng. Cependant, Mme Wardini, même membre de l’Afp, est restée toujours fidèle aux options politiques de Khalifa Sall depuis 2014.


A la Médina, Bamba Fall, le maire sortant, est contesté aussi par une bonne frange de Taxawu Senegaal qui lui reproche ses positions assez ambiguës vis-à-vis du pouvoir en place. Khalifa Sall tente de convaincre ce groupe d’accepter la reconduction du Socialiste, qui a déjà démissionné de Yewwi askan wi.
A Grand-Yoff, plusieurs noms circulent à Taxawu Senegaal et rejettent la candidature du maire sortant Madiop Diop. Aux Hlm justement, le maire Afp, Pape Seck, pourtant élu sous la bannière de Taxawu Dakar en 2014 puis comme haut-conseiller en 2016, a rejoint Benno bokk yaakaar. Raison pour laquelle la lutte sera âpre entre Moustapha Diop et Ibrahima Seydi.
R


AUTRES INFOS

Au-delà de son image stigmatisée, la Casamance a des merveilles a offrir au reste du Sénégal et du monde (Par Nicolas Silandibithe BASSENE)

Président de Saint-Louis Basket Club : Baba Tandian jette l’éponge !

Le huitième Forum sur la coopération sino-africaine s'ouvre à Dakar

Investiture du candidat Adoulaye Diouf Sarr : La forte mobilisation des Dakarois

Nécrologie : Nouha Mancaly, correspondant de la Rfm à Bissau est décédé

Prostitution des mineures à Saly : Des filles âgées entre 12 et 16 ans

Abdoulaye Diouf Sarr chez l'Archevêque de Dakar



Recherche