Menu

Investiture au sein de Taxawu Dakar : Soham-Barth, le coup pour coup

Jeudi 28 Octobre 2021

C’est du berger à la bergère. Ou vice-versa. Après la motion de soutien à la candidature de Barthélémy Dias, maire de Mermoz-Sacré-Cœur, à la candidature de Yewwi Askan Wi pour la Ville de Dakar, l’actuelle édile de la capitale, Soham El Wardini, elle aussi candidate de la même coalition, a regroupé, hier mercredi, ses soutiens pour réaffirmer son engagement à rempiler sous la bannière de cette coalition de l’opposition engagée dans la course aux Locales du 23 janvier 2022.

Le combat des investitures fait rage au sein de Taxawu Sénégal. Entre Barthélémy Toye Dias et Soham El Wardini, tous deux candidats de Taxawu Dakar à la candidature de la grande coalition Yewwi Askanwi, on se rend coup pour coup. Après le choix de Barthélémy Dias, le lundi 20 Octobre, porté par les jeunes, quelques maires et autres responsables de Taxawu Dakar, ce fut le tour de Soham Wardini, hier mercredi. Face à la presse à l’hôtel de la ville de Dakar, les conseils municipaux ont porté, à sa présence, la candidature de la maire sortante. «Il faut clarifier à l’opinion, parce qu’il y a une désinformation. Il y a de la manipulation et les gens ne comprennent pas et nous sommes tout le temps interpellés», a d’emblée, déclaré Badara Gadiaga Conseil municipal à la Ville de Dakar. 

PUBLICITÉ 

 
«La candidature de Madame le maire Soham El Wardini n’est pas forclose»

PUBLICITÉ 

 
Assis au côté de Soham Wardini,  face à la presse, le président de la commission communication de la ville de Dakar d’enchainer : «Donc, nous devons clarifier car nous sommes des élus. Nous devons présenter un bilan et ces gens qui nous avaient élus, nous demandent un bilan. Nous avons un processus à respecter, il y a la plateforme Taxawu Dakar, la coalition Yewwi Askan Wi, donc nous sommes obligés de respecter les procédures. Il faut clarifier à l’opinion que madame le maire est candidate à la candidature à la mairie de Dakar. Une fois de plus, nous portons à la connaissance de tous les militants, sympathisants et camarades que la candidature de Madame le maire Soham El Wardini n’est pas forclose. Taxawu Sénégal n’a pas encore fait son choix. C’est Taxawu Sénégal qui choisit et investit un candidat où une candidate, afin qu’il puisse être candidat à la candidature de Yewwi Askan Wi.» En guise d’exemple, Badara Gadiaga de citer : «Les gens de Pastef ont fait leur cérémonie d’investiture et ont investi Abass avant qu’ils n’aillent déposer. Donc, Taxawu Dakar doit faire la même chose. Choisir entre les différents candidats de Taxawu, qui vont désigner leurs candidats. Mais le choix n’est pas encore fait et les manipulateurs se mettent à faire croire aux gens que la candidature de Soham EL Wardini est forclose. Je pense que la dame a beaucoup fait pour la ville. Elle a su porter haut le flambeau, allumé par Khalifa Sall. Et à l’heure du bilan, nous allons présenter notre bilan. On espère qu’il y aura union entre les différents prétendants. Vu que nous sommes de la même coalition. Nous sommes obligés de faire cette clarification. En attendant la décision finale.» 


«En 2014, Soham El Wardini était la tête de liste de Taxawu Dakar à la commune de Mermoz Sacré-Cœur»


Très en verve, le Conseiller municipal, président de la commission communication de la ville de Dakar, a tenu à rappeler quelques faits historiques. «Depuis Benno Bokk yaakar, en 2009, la dame est avec Khalifa Sall. Mais vu que nous avons des contraintes de temps. Je vais faire un petit rappel historique, car en 2014, elle fut membre fondatrice de la coalition de Taxawu Dakar qui est censée porter la candidature. Il faut également se souvenir que c’est Taxawu Dakar qui est devenu Taxawu Sénégal. En 2014, c’est la dame Soham qui dirigeait la liste de la mairie au niveau de la commune de Mermoz Sacré-Cœur. Soham El Wardini avait gagné en 2014 la commune de Mermoz Sacré-Cœur. C’est par loyauté et sous la demande de Khalifa Sall qu’elle a accepté de céder la commune. Afin de devenir la première adjointe. Nous les conseils municipaux, nous portons la candidature de madame Soham El Wardini.»



Nafisatou Wade membre du CAUCUS des femmes leaders  : « Les femmes leaders portent la candidature de Soham EL Wardini »
« Nous rappelons solennellement aux leaders politiques leurs engagements à accompagner les femmes. Nous rappelons aussi à ces leaders politiques de l’engagement qui a été fait avec la présidente Fatou Sow Sarr, les images sont encore là, de soutenir les femmes. Donc nous ne saurions acceptées que la candidature à la candidature  de madame Soham El Wardini première femme de la ville de Dakar ne soit pas remplie et surtout soutenue par tous les leaders qui sont dans cette coalition  à laquelle  elle appartient. Nous demandons le respect des engagements. Nous appelons les Sénégalais à voter massivement pour la candidature de la dame Soham EL Wardini.»
                         


AMINATA DIALLO, CONSEILLERE SPÉCIALE DU MAIRE SOHAM EL WARDINI : «Khalifa n’est pas un leader qui cède au chantage» 


«Nous portons la candidature de Madame Soham El Wardini, parce que Khalifa Sall a eu l’ingénieuse idée en 2018 de porter, pour la première fois de l’histoire du Sénégal, une  à la tête de la ville de Dakar et cela a abouti aux résultats constatés aujourd’hui par tous les dakarois. Khalifa (révoqué par décret présidentiel suite à l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar) a laissé une équipe très homogène, une équipe qui travaille ensemble. Une équipe qui appartient à seul parti, le  «le parti de Dakar» comme aime à dire Khalifa.  Elle a su continuer et bien mener la barque avec les conseils municipaux. Il y a eu des réalisations, nous avons un bilan. Aujourd’hui, Soham a passé trois ans à la tête de la ville de Dakar et si, en un temps record, elle a su réajuster les choses, on doit lui donner la chance d’avoir un mandat de 5 ans. Je crois qu’il fera mieux. C’est important de valoriser les femmes, surtout venant du maire Khalifa Ababacar Sall. Parce que tous les problèmes  que nous avons eus ici à Dakar, entre 2017 et 2019, ce sont les femmes qui ont été au-devant des combats. Nous (les femmes) avons accompagné Khalifa Sall en masse. Aujourd’hui, il est temps qu’il pense aux femmes, qu’il continue de soutenir les femmes en commençant par la ville de Dakar. Car sur 19 maires, Soham El Wardini est la seule femme. Il faut la confirmer afin d’avoir d’autres femmes dans les autres communes (…) Nous savons tous que Khalifa est un homme de dialogue, un homme de consensus. Mais, il reste et demeure un grand politicien. Khalifa n’est pas, non, un leader qui cède au chantage. Mme le maire  a toujours pensé qu’il est préférable de laisser le temps de réflexion à Khalifa Sall. Mais, nous sommes en politique et il faut parfois répondre. D’ici à vendredi, Taxawu Dakar aura un candidat à la candidature et nous espérons que ce sera Soham El Wardini.» 
 
MAXIME DIASSY 
L'obs
R


AUTRES INFOS

Prostitution des mineures à Saly : Des filles âgées entre 12 et 16 ans

Abdoulaye Diouf Sarr chez l'Archevêque de Dakar

Yeumbeul : Le monstre de père recueillait le liquide vaginal de ses filles, pour...

Thiès : Un voleur filmé par la caméra de surveillance en train de...

N.C, ex-basketteuse devenue prostituée révèle: «Je couche avec 10 hommes en une nuit...»

Présidence d’Interpol : Le Général Al Raisi, élu avec 68% des voix

Can-2022 : Krépin Diatta forfait !

TV& RADIOS

Pape Maël DIop charge Barthélémy Dias et encense Diouf Sarr "Votre victoire est inévitable..."

Médina : La responsable du PDS en Angleterre, Malado Sow soutient Bamba Fall

"Macky Sall a refusé d'indemniser les familles des victimes des émeutes du mois de mars 2021"

Suivez en Direct la conférence de presse de Ousmane Sonko

Locales 2022 : Les femmes du département de Dakar soutiennent Diouf Sarr

Khalifa SALL titille Macky: "Notre différence avec les autres..."

"Ils provoquent les opposants et après ils se réfugient derrière les forces de l'ordre"



Recherche