Menu





Homophobie dans le football : une absence d'Idrissa Gueye crée la polémique

Mardi 17 Mai 2022

Comme l'an passé, le milieu sénégalais Idrissa Gana Gueye n'a pas joué samedi à l'occasion de la journée mondiale dédiée à la lutte contre l'homophobie. Une nouvelle absence qui crée la polémique.


L'affaire éclate alors même que la planète célèbre la Journée mondiale contre l'homophobie, mardi 17 mai. Idrissa Gueye, joueur du PSG, est accusé d'homophobie après s'être fait porter pâle samedi 14 mai pour le match de son club face à Montpellier, lors duquel ses coéquipiers arboraient un maillot arc-en-ciel en soutien aux communautés LGBT+.

L'absence a été d'autant plus remarquée que l'an passé, lors de cette même journée de soutien, le Sénégalais avait invoqué une "gastro-entérite" pour ne pas avoir à jouer.

Si l'entourage du joueur, contacté par l'AFP, a refusé d'expliquer les raisons de cette absence, celles-ci sont en revanche limpides pour les associations de lutte contre l'homophobie : "Il avait déjà fait le coup l'année dernière. Ça ne fait guère de doutes sur ses intentions", explique Bertrand Lambert, le président des Panam Boyz and Girlz United, club ouvert à la diversité.


Cette année, le PSG a semblé moins enclin à couvrir son absence. L'entraîneur, Mauricio Pochettino, a évoqué des "raisons personnelles", précisant que son joueur "n'était pas blessé".

Contacté par l'AFP, le PSG rappelle être "complètement engagé dans la lutte contre l'homophobie et les discriminations, avec Sportitude ou SOS Racisme. Nos joueurs ont porté avec fierté ce maillot, les plus grandes stars, Messi, Neymar ou Mbappé, exprimant l'engagement du club".

En revanche, silence radio sur le cas Gueye. Sera-t-il sanctionné ? Peut-il l'être ? Il semble difficile d'imaginer que le club sanctionne le joueur ; il pourrait alors se trouver dans une situation juridique complexe vis-à-vis du droit du travail.

"L'homophobie n'est pas une opinion mais un délit"
"Je regrette qu'il n'ait pas participé à cette journée qui n'est pas une promotion de l'homosexualité mais une promotion du vivre-ensemble", estime Bertrand Lambert. "Et de la même manière que de porter un brassard pour lutter contre le racisme ne change pas la couleur de peau de celui qui le porte, porter un maillot arc-en-ciel ne fait pas changer de sexualité. Il permet juste de faire tomber les préjugés."

"L'homophobie n'est pas une opinion mais un délit", a rappelé quant à lui sur Twitter le collectif Rouge direct qui lutte contre l'homophobie dans le sport. "La LFP (Ligue) et le PSG doivent demander à Gana Gueye de s'expliquer, et très vite. Et le sanctionner le cas échéant."
R


1.Posté par Yancouba Badji le 17/05/2022 13:03 (depuis mobile)
Très bien dit respect par force. On est complexé. Seul la lutte libère. Tu es un ambassadeur frère .tu vaux mieux qu''un gouvernement

2.Posté par Coly le 17/05/2022 13:23 (depuis mobile)
Je suis fière de toi Diambar dioni dioni Diambar legui legui

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Tabaski : Le supermarché Low Price Almadies prêt à accueillir ses clients

Migrants tués au Maroc : Francis Ngannou, Champion du monde de MMA dénonce

Ziguinchor : La Cité "Abdoulaye BALDÉ" voit le jour

Marlène Kouassi, élue Miss Côte d’Ivoire 2022

"Sadio Mané a investi 7milliards de FCFA au Sénégal"

KOLDA : Seynabou Baldé portée disparue...

Fama Thioune de plus en plus mimi, ravissante... en mode training

Distribution des cartes d'électeurs dans la diaspora : Les dates à retenir...

Cameroun: La célèbre influenceuse, Aline Zogo est morte

Goudomp : Décès de Amadou Tidiane Diallo, responsable du PDS


Flux RSS

Inscription à la newsletter