Menu

Guy Marius tire sur le CESE, le HCCT... "Combien de médecins néphrologues peut-on former avec l'argent volé

Vendredi 16 Avril 2021

Je reviens de la Casamance où nous avons rencontré dans le cadre des activités du FRAPP et de Vision Citoyenne plusieurs acteurs. Nous avons rencontré la présidente des insuffisants rénaux de Ziguinchor. Je comprends la souffrance des membres de son association. Le Sénégal compte 20.000 insuffisants rénaux dont 8.000 en phase terminale. Chaque année il y a 6.000 sénégalais qui deviennent insuffisants rénaux. 


Combien de médecins néphrologues peut-on former avec l'argent volé légalement (fonds politiques, avantages indus du président de la république, des ministres, de l'Assemblée nationale, du HCCT, du CESE, du HCDS, de la CNDT, des agences politiciennes) d'une part et l'argent volé illégalement par les détournements ? 


Nous exprimons notre solidarité aux insuffisants rénaux de tout le Sénégal et les invitons à refuser de mourir à petit feu. Seule la lutte libère. Et nous sommes prêts à nous battre à vos côtés contre cette politique du président Macky Sall qui vous condamne à mort vous insuffisants rénaux. 
Le maire de Kafountine, Victor Diatta, a utilisé de faux tickets et quittances du Trésor et a encaissé frauduleusement des taxes et redevances dans le marché et le quai de pêche de Kafountine. Contrairement au fast track qu'on lui connaît dans d'autres dossiers, la justice sénégalaise sur ce dossier de Kafountine, comme sur le  dossier du bandit foncier Malang Seny Faty, maire de Médina Wandifa, semble dormir. 



Kafountine où se retrouvent plus de 1.000 pirogues n'a pas un quai de pêche digne de ce nom pour une localité qui génère selon certains 10 milliards par an rien qu'avec la pêche. Kafountine est abandonnée aux ordures et à l'érosion côtière. Le sort de Kafountine est le même que celui de Niafrang et de tout le département de Bignona, de Diogo et de tout le département de Tivaouane, de Sabadola et de toute la région riche de Kédougou, de Ngadiaga, de Matam...
Dans toutes ces localités ou des richesses sont tirées, extraites, les populations sont parmi les plus pauvres du Sénégal.  Impossible d'avoir la paix quand les élus sénégalais en alliance avec l'impérialisme pillent les richesses et donc appauvrissent les populations. La paix n'est pas le silence des armes. Ou du moins le silence des armes n'est que la paix des oppresseurs. Quand les populations ne peuvent se soigner, ne peuvent bénéficier d'une éducation de qualité, ne peuvent avoir des emplois décents, sont spoliées de leurs terres et sont licenciées ou victimes d'arriérés de salaire, ces populations ne sont pas en paix. 


Le feu couve sous la cendre en Casamance. Autant d'injustices en Casamance et ailleurs ne peuvent mener qu'à des éruptions de colères, de frustrations.  Voilà pourquoi les vrais artisans de la paix doivent continuer à se battre contre les injustices car qui veut la paix répare les injustices. 
Hier nous avons appris que l'agence de la couverture maladie universelle a viré la somme de 169.142.050 FCFA dans le compte de l'hôpital régional de Ziguinchor. Bravo aux 5 syndicats de cet hôpital ainsi qu'à Vision Citoyenne et au FRAPP de Ziguinchor avec lesquels nous avons eu une rencontre et tenu une conférence de presse pour dénoncer le sabotage de l'hôpital régional de Ziguinchor.


Nous sommes contents pour les populations de Ziguinchor. Mais la lutte continue pour que les 600 millions restants soient payés à l'hôpital régional de Ziguinchor.  Préparons la marche pour un hôpital régional de Ziguinchor digne de ce nom! 


Sunu 600 millions! 
Jumah Mubarak !
Saint temps de Ramadan à toutes et à tous !
Encore toute ma gratitude à mon père, le Khalife général de Médina Baye, Serigne Mouhamadoul Mahi Niasse, pour ce boubou blanc qu'il m'a offert. Que Dieu lui prête longue vie de santé.
La Redaction



TV& RADIOS

Serigne Fallou Dioumada : "Si tu cherches des gens arrogants, incorrects... va chez les policiers et gendarmes"

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme



Inscription à la newsletter

Recherche