Menu

Go Pour Thierno, c’est de l’Or… sec

Mardi 24 Août 2021

Babacar Diop et ses “Guelwars”? C’est un faux problème. Au moment où  le pays compte près de 300 partis politiques, rien que pour  amuser la galerie, il est injuste de vouloir freiner les nobles ambitions de ce jeune  patriote.

Surtout pour des prétextes aussi fallacieux que ceux brandis par le Ministère de  l’intérieur,  pour l’empêcher  d’avoir son récépissé de parti. Les autorités doivent se dépêcher de régler cette question au plus vite, si elles ne veulent compromettre les prochaines élections.

Bougane et sa convocation? Là  également, c’est de la provocation. Qu’est-ce qu’il a fait, le leader de ” Gueum sa bop” pour avoir droit à une convocation de police? Demander aux jeunes sénégalais d’aller se faire inscrire sur les listes électorales, afin de pouvoir  voter ? Si pour cela, il ne reçoit pas des félicitations de l’Etat  à qui est dévolue cette mission de sensibilisation, il ne devrait pas, non plus, être embêté.

L’initiative vient à  son heure car elle est destinée  à garantir la régularité des locales, avec  tous ces primo votants qui tiennent absolument  à remplir leur devoir civique. A moins que les autorités ne cherchent justement …à  les en dissuader.

Les inondations?  Alors là, c’est  le bazar du siècle. Si le gouvernement dit avoir dépensé plus de 500 milliards de francs pour nous en débarrasser et qu’au finish, on se retrouve gros jean comme devant avec les pieds dans l’eau, c’est que l’argent se trouverait ailleurs. Il s’agit là de se goinfrer  d’or sec  et non de dresser un quelconque Plan Orsec qui n’a jamais rien résolu.

C’était pour ça  d’ailleurs,  que tout le monde souhaitait  la mise sur pied d’une commission d’enquête parlementaire, et non une mission d’information qui tout de suite a annoncé la couleur,  en se précipitant au Palais pour remettre son rapport à  Big Mack.

Vous  l’aurez  donc compris. Voilà en gros, le contenu du point de presse de Thierno Bocoum, un leader de mouvement qui commence maintenant à taper du poing sur  la table, à la place  de l’homme timoré et trop  prudent  que nous avons connu jusqu’ici.

Même si l’autre jour, son coup de gueule contre les copains de  l’opposition, n’est  pas passé inaperçu.

 

Sébé
RED


AUTRES INFOS

Agressions sexuelles : Huit ans de prison requis contre la star de la rumba congolaise Koffi Olomidé

Montée en puissance de 1xbet au Sénégal : Quand l’appât du gain facile hypothèque des avenirs

Agressions sexuelles sur ses danseuses : Koffi Olomide jugé

Gambie: Macky Sall "dope" les militaires sénégalais

MMA : Bombardier mis KO par Mariusz Pudzianowski en quelques secondes (photos)

Ziguinchor : les Associations Bolo Diem Kanam et Essor Casamance assurent la scolarité de 200 enfants

Le bénin légalise l’avortement

TV& RADIOS

"Qu'ils le veuillent ou pas, Abdoulaye Balde est notre candidat.." (Vidéo)

Abdoulaye Diouf Sarr sur la baise des cas de Covid-19 : "Cela ne veut pas dire que la maladie est partie"

"Jusqu'à présent les femmes de la Casamance n'ont pas vu vos financements" (Vidéo)

La grosse révélation de Doudou Ka :«Le prénom du candidat de Macky à Ziguinchor commence par D..»

L'activiste Ivoirien, Tingué Foué aux dirigeants Africains : "Il faut revoir vos comportements"

Mame Diarra DIEYE sur les séries d'arrestations : "Les prisons sont pleines à cause l'injustice..." (Vidéo)

Cheikh Ousmane Diallo :"Que Macky Sall sache qu'il a désormais une jeunesse consciente devant lui ..." (Vidéo)



Recherche