Menu

Derby Guédiawaye FC / As Pikine : Ansou Diadhiou et Joseph Senghor lancent le

Samedi 9 Mars 2024

En prélude au derby de la banlieue entre le Guédiawaye FC et l’AS Pikine, ce dimanche 10 mars 2024, au stade Amadou Barry, dans le cadre de la 16e journée de Ligue 1, Pape Ansou Diadhiou et Joseph Senghor, coachs respectifs des deux équipes, ont décliné leurs ambitions lors de la conférence de presse organisée par la Ligue sénégalaise de Football professionnel (LSFP), ce vendredi 8 mars 2024, à son siège.

Pape Ansou Diadhiou : «L’AS Pikine va trouver une équipe de Guédiawaye FC prête sur tous les plans»

«La préparation du match n’est pas spéciale. Elle est unique. La seule différence, c’est un derby. Donc, il y a une manière de jouer un match comme ça. Nous recevons une équipe (AS Pikine) qui fait partie des meilleures cette saison. La particularité est que je suis à Guédiawaye FC depuis deux mois. La plupart des joueurs qui sont là, nous ne les avons pas recrutés. Donc, nous avons une sélection. Nous sommes en train de mettre en place une équipe qui pourra être compétitive d’ici la fin de la saison, et préparer la saison prochaine.

La particularité de ce derby est que tout Guédiawaye souhaite gagner. Pour ce faire, nous avons travaillé et préparé nos jeunes à affronter cette équipe qui est favorite, par rapport à ce championnat. Parce que quand on parle de favori, c’est par rapport à ce qu’on a produit cette saison. Ils (les Pikinois) sont devant nous avec plus de points et de victoires. Mais, à domicile, nous souhaitons être intraitables avec n’importe quelle équipe. Il n’y aura pas de match facile. L’AS Pikine va trouver une équipe de Guédiawaye FC prête sur tous les plans. Je veux dire : sur le plan technique, tactique et sur l’impact physique. Nous allons mettre ce qu’il faut pour remporter ce match et permettre à la population de Guédiawaye de dormir tranquillement cette saison. Parce que c’est un défi. Dès mon arrivée, eux (les Crabes) leur championnat, c’est gagner Pikine. Donc, il faut battre AS Pikine pour qu’ils soient grandis».

Joseph Senghor : «On a envie de mettre un peu d’ordre dans la banlieue»

«Nous avons trois défis. D’abord, le fair-play. On doit sensibiliser. L’autre défi est que nous voulons que ce match soit une rencontre phare de la saison. Le public de Pikine, comme celui de Guédiawaye, est formidable. Il y a de bons joueurs et de bons entraîneurs. L’autre défi est le spectacle. Ils nous attendent de pied ferme. Nous sommes très sereins. On s’est bien préparé sur tous les plans. Ce qui se dégage, c’est la sérénité. On connaît Guédiawaye FC. Nous avons fait le match aller (1-1, 3e j.) et je venais d’arriver comme lui (Ansou Diadhiou). Je n’avais pas trop de repères. Mon équipe est en place. Nous allons essayer de garantir un bon spectacle.

On s’est préparé durant toute la semaine dans le calme. On ne s’emballe pas. On est focus sur notre objectif qui est le maintien paisible. On ne se met pas trop la pression. On a envie de mettre un peu d’ordre dans la banlieue. On a un peu perverti mes paroles en disant que Joseph Senghor dit que la banlieue c’est Pikine. Non, j’ai dit que l’équipe phare de la banlieue est AS Pikine. On a donné un peu de pouvoir à Guédiawaye. Il faut qu’on mette un peu d’ordre dans tout cela. On veut reprendre notre place. Mais, nous souhaitons que le match se joue dans la sportivité et le fair-play et que le meilleur gagne».

Dsports.sn
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Coup de filet en Europe : Démantèlement d'un Réseau de trafic d'Anabolisants

N'guessan Andréa Naomi : Au-delà des apparences, l'authenticité triomphe

Aicha Sall incarne la sophistication dans 'Emprises' : Une interprétation remarquable

Entre Chic et Détente : Le Style Inimitable de Fabintou dans Baabel

Entre Talent et Charisme : Le phénomène Dieynaba Tall et son ascension dans l'industrie Télévisuelle Sénégalaise

La Une du journal le réveil du 18 avril 2024

Sadio Mané : "Nous bâtirons l’héritage d’une Afrique saine et prospère"

Des Cadres Chrétiens de Pastef-les-Patriotes, reçus par Monseigneur Benjamin Ndiaye

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 18 Avril 2024 (wolof)

Le scandale de Rio : Une femme tente de manipuler son oncle décédé pour de l'argent


Flux RSS

Inscription à la newsletter