Menu

DANTEC : Quand la sall-paranoïa du pouvoir s'empare de l'hypocrisie et de l'insolence

Samedi 13 Août 2022

Le projet HALD et son redéploiement actuel fait des remous et je ne sais comment « ils » ont pu encore entraîner le chef de l’Etat dans cette aventure.

Président Macky SALL vous devez mettre à terre ce nouveau projet. Au moment où notre ministère de la Santé n’arrive plus à équiper convenablement nos hôpitaux, où nos malades se voient obligés de payer les consommables utilisés lorsqu’ils se font opérer, au moment où la maintenance est complètement délaissée au point que des incendies surviennent dans nos hôpitaux…à ce moment nous avions obtenu de d’un promoteur (Sénégalais) de reconstruire totalement HALD avec des services capables de réaliser le Hub de santé attendu pour la sous région, de l’équiper en matériels médicaux de dernière génération, de confier la gestion médicale au personnel en place, d’assurer la maintenance matérielle, d’organiser la mise en relation internationale de nos praticiens, de rémunérer l’Etat durant 20 ans avant de rétrocéder l’intégralité du patrimoine au Sénégal. 


Comment pouvons nous renoncer à cela, alors que vous aviez vous même accepté ce concept dès 2014 et quand on sait le saut qualitatif indubitable que cela procure à notre pays sur le plan de la Santé Publique ? J’ajoute aussi, et ce n’est pas le moindre, que le coût du service pour l’usager n’est pas modifié dans ce projet malgré le bond extraordinaire dans la prise en charge. 


Or que proposent aujourd’hui votre ministère et la Direction de l’hôpital (qui ont subitement et miraculeusement changé de camp alors qu’ils étaient les porte-drapeaux du projet initial qui a même reçu l’onction du Comité National de Validation) ?
- Dégager personnels et matériels dans l’urgence sans un chronogramme clair, ni des précisions sur la prise en charge des malades hospitalisés (dont une grande partie nécessite des soins intensifs tels que les cancéreux et les hemodialysés). Or transférer du personnel et des matériels n’est pas le plus complexe; mais plutôt prendre en charge les malades hospitalisés et fragiles dans des structures manquant déjà cruellement de places. 


- octroyer le sol à des partenaires nouveaux dont le projet n’est même pas abouti, puisqu’aucun service de HALD n‘a validé la conception des nouveaux locaux. Cela signifie bien sûr que le financement reste encore hypothétique et la reconstruction encore plus. 
C’est donc une décision qui se présente contre les intérêts des populations et cela apparaît clairement aux yeux de tous. Ceci choque d’autant plus que la formule nouvelle proposée va procéder à un financement classique par endettement du Sénégal alors que la formule précédente était sans impact sur le budget, sans surcoût pour les patients et déjà exécutable(les fonds étant déjà sur place au Sénégal depuis des mois). 
- la réalisation sur le site de HALD de bâtiments n’ayant pas une vocation Santé ni même d’accompagnement dans la santé, ce qui constitue un changement d’affectation devant nécessiter l’avis de l’Assemblée Nationale, au minimum. 


Monsieur le Président de la République, nous venons de sortir de Législatives où le peuple a exprimé un message clair à l’issue d’une bipolarisation forte témoignant d’un grand désir de changement. Votre posture devrait être aujourd’hui d’apaiser les populations et de leur offrir une fenêtre d’espoir pour qu’en 2024, avec le changement attendu, notre pays espère sortir de sa pauvreté chronique. Nous n’avons plus de temps à perdre dans des tiraillements de cet ordre, les loups rôdent encore mais la résistance s’aguerrit . Le communiqué du 10 août du MSAS, non signé et sans précision sur le modus operandi du redéploiement prouve à suffisance l’absence de bases justifiant une opération d’une telle ampleur. Cette décision sera sans aucun doute de nul effet car un front est déjà debout qui s’élargit de jour en jour contre cette forfaiture. Arrêtez vite cette situation Président, ça ne sent vraiment pas bon.

Le président UPS Sem DIOUF
R

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Septembre 2022 - 13:11 Qui est l'artiste Willy Boy rappelé à Dieu ?



AUTRES INFOS

GOLF SUD : Lancement officiel du Plan de Développement Communal (PDC)

MONDIAL 2022 : Le jeu offensif des Lions amélioré face à la Bolivie

Casamance : Décès de l'artiste Willy Boy du groupe "Kermindeng "

Le Quotidien "Le Réveil" du Lundi 26 Septembre 2022

Adja Thiare mannequin mouille Kalifone dans une affaire de viol : «Il a pris ses doigts et m’a pénétré de force »

Ziguinchor : Papa Joe tué pendant un "diambadong "

Qui est Gaëlle Bien-AiméArticle ?

Kaliphone Sall accusé de viol, la victime parle: « Il m’a tout enlevé... »

Bolivie–Sénégal : Où et quand voir le match des Lions ?

Sénégal, Crash d’un avion de la gendarmerie nationale


Flux RSS

Inscription à la newsletter