Menu

Comment un étudiant a piégé des hommes avant de leur proposer des actes homosexuels

Lundi 15 Mars 2021

​Un étudiant qui s'est présenté à des hommes avec un accent féminin a réussi avec des propos sulfureux à les convaincre de lui envoyer des vidéos les montrant nus, avant de menacer de les publier dans les réseaux sociaux, s'ils n'acceptaient de lui envoyer de l'argent et de coucher avec d ‘autres hommes. Démasqué, il a été arrêté par la Division Spéciale de la cyber-sécurité de la police nationale.


Fatou Gaye, Fatou Faye et Mamita Diouf ne sont en réalité qu'une seule et même personne. Et tenez-vous bien, cette personne n'est pas une femme, c'est un homme. Il est étudiant. Très efféminé parce que marqué par une vie de débauche, il sait manier sa langue pour parler comme une femme et ils sont nombreux les hommes qui sont tombés dans son piège. Tous croyaient parler à une femme jusqu'au jour où ils découvrent qu'il s'agit d’un homme identifié plus tard, sous le nom de S. Mb. D. Le mal était déjà fait pour ces individus, victimes des agissements de l'étudiant. Ils se sont tous plaints à la Direction Spéciale de la Cyber-sécurité.



Jardinier, styliste, enseignant, comptable et les menaces de l'étudiant    
C'est à travers Facebook qu'ils ont connu la même personne qui s'est présentée au jardinier sous le nom de Fatou Gaye, au styliste, elle dira s'appeler Fatou Faye et à l'enseignant et au comptable, elle a fait croire qu’elle répond au nom de Mamita Diouf. Tous bien sûr n’imaginaient pas un seul instant qu’il s'agit d'une seule et même personne, un homme, étudiant, de surcroît. Au fil des discussions, en des termes bruts qui heurtent la morale puritaine, la personne leur explique sans gêne ses fréquentes pulsions sexuelles, et qu'elle aimerait s'envoyer en l'air avec eux.


Ses propos crus ont naturellement fait tomber les barrières chez les quatre hommes qui ont sauté sur l'occasion pour des discussions intimes, avec des propos obscènes, sans se douter qu'ils sont enregistrés. Puis au fil du temps, de sa voix suave et efféminée, l'étudiant franchit un pallier, passe à la vitesse supérieure et leur réclame des vidéos ou photos où ils apparaissent nus. Si l’enseignant et le comptable ont hésité, se limitant juste aux discussions obscènes, le jardinier et le styliste sautent le pas, accèdent à la demande de l’étudiant et lui envoient leurs vidéos et photos nus. C'était le dernier élément qui va permettre à l'étudiant (que les quatre individus considèrent comme une femme), de refermer le piège autour des quatre amants virtuels. Dès qu'il reçoit les vidéos et photos obscènes, il change de ton et menace de répandre les audios, vidéos et photos dans les réseaux sociaux, s'ils ne lui versaient pas de l'argent. Gagnés par l'affolement et la peur de voir leurs photos nus et audios obscènes faire le tour du Net, ils s'exécutent et envoient de l'argent à l'étudiant. Hélas c'était mal le connaître. En plus d'être un maître-chanteur, l'étudiant a également un penchant pour les hommes. Il adore s’envoyer en l’air avec des hommes comme lui. Et cela, les quatre individus vont le découvrir à leurs dépens, lorsqu’il leur propose de leur envoyer des hommes avec qui ils vont avoir une conjonction sexuelle, s’ils ne veulent pas que leurs photos et vidéos compromettantes ainsi que les audios contenant des discussions obscènes se retrouvent dans les réseaux sociaux.

L’étudiant se présente chez le comptable comme étant l’individu envoyé pour coucher avec lui
C’est certainement le plus malheureux des quatre individus qui sont tombés dans le piège de l’étudiant. Alors qu’il appréhendait la réaction de ses proches, lorsqu’ils découvriront sa voix dans les audios obscènes que l’étudiant menace de balancer dans le net, le comptable reçoit chez lui la visite d’un individu. «J’ai reçu l’individu dans ma chambre et à ma grande surprise, il s’est allongé sur le lit. Puis un message est apparu sur mon téléphone me disant que l’individu dans ma chambre est celui avec qui je dois avoir une conjonction sexuelle», confesse le comptable qui refuse et chasse l’individu de sa chambre. Un geste qui énerve l’étudiant. Qui met alors sa menace à exécution, en envoyant au père et aux cousines du comptable les audios dans lesquels on l’entend tenir des propos à la limite de la décence. C’en était trop pour le comptable qui file à toute vitesse à la Direction Spéciale de la Cyber-sécurité située sur la rue 6 dans les locaux de l’ancienne Cité police pour se plaindre. Le comptable n’était pas le seul à chercher aide auprès des enquêteurs. 


Fatou Gaye, Fatou Faye ou Mamita n’était personne d’autre que l’étudiant S. Mb. D
Dès réception des plaintes déposées par les nombreuses victimes de la personne qui s’est toujours présentée sous les noms de Fatou Gaye, Fatou Faye et Mamita, les enquêteurs de la Dsc réussissent, au bout d’intenses investigations, à localiser à la Sodida où l’étudiant s’était rendu pour un entretien d’embauche auprès d’une société. Arrêté, il a reconnu les faits avant d’être conduit dans les locaux de la Dsc aux fins de confrontation. Et là-bas, c’est le comptable qui, le premier, manque de s’évanouir. En effet, l’individu qui s’était présenté à lui, soutenant avoir été envoyé par l’étudiant pour une conjonction sexuelle, n'est personne d’autre que …l’étudiant lui-même. «Je le reconnais, c’est bien lui, c’est bien le même individu qui s’est présenté à moi…», a confié le comptable. S. M. D qui a fait beaucoup de victimes entre les mois de septembre 2020 et janvier 2021, a été déféré au parquet pour collecte illicite et diffusion de données à caractère personnel, extorsion de fonds et actes contre nature. Le relevé de ses appels téléphoniques a montré qu’il est membre d’un réseau qui propose des rencontres entre hommes ou entre hommes et femmes pour des conjonctions intimes.
L'OBSERVATEUR
RED




AUTRES INFOS

Photos : la belle robe de Regina Daniels lors de son anniversaire

Dieuppeul-Derkle : La COJER distribue des kits scolaires aux établissements scolaires

Gamou à Kaolack : Abdoulaye Khouma gâte les détenus

La belle actrice Ndeye Diarra de la série « Allô DG »

Gamou de Bessire: Le village de Sonko rejette l'argent de Doudou Ka

UCAD : Grosse réforme pour l’accès au campus

Matam :Le feu ravage des champs d’arachide et de niébé

TV& RADIOS

La grosse révélation de Doudou Ka :«Le prénom du candidat de Macky à Ziguinchor commence par D..»

L'activiste Ivoirien, Tingué Foué aux dirigeants Africains : "Il faut revoir vos comportements"

Mame Diarra DIEYE sur les séries d'arrestations : "Les prisons sont pleines à cause l'injustice..." (Vidéo)

Cheikh Ousmane Diallo :"Que Macky Sall sache qu'il a désormais une jeunesse consciente devant lui ..." (Vidéo)

Des jeunes de l'APR Dakar-Plateau vilipendent Yaham et Salihou Keika "Ils passent tout leur temps à piailler dans les médias alors qu'ils ne foutent rien..." (Vidéo)

Pape Abdoulaye Touré : "Au Sénégal quand vous êtes dans le camp de Macky Sall, vous pouvez tuer et voler sans être inquiété"

Enclavement de la commune de Mery: l'association "Fédé sousbé Felitebé" dénonce l'attitude "irresponsable" du maire (Vidéo)



Recherche