Menu

Barthélémy Dias récuse le procureur général : « Le communiqué du parquet général a tout dit sauf la vérité »

Lundi 8 Novembre 2021

Barthélémy Dias a fait face aux hommes de médias pour apporter des éléments de réponses sur cette affaire de meurtre dont il est cité. " La famille de NDiaga Diouf, ce malfaiteur, me demande 25 millions de francs cfa, qu'elle sache qu'elle n'aura aucun franc venant de moi", a-t-il dit.


Contrairement à ce que lui avait conseillé le leader du parti Pastef/Les patriotes Ousmane Sonko, lors de la conférence de presse tenue le week-end dernier par la coalition Yewwi Askan Wi, Barthélémy Diaz, le maire de Mermoz Sacré-Cœur compte déférer à la convocation de la cour d'appel de Dakar dans le cadre de l'affaire Ndiaga Diouf, du nom de cette personne tuée en 2011 lors d'une attaque à sa mairie. 

« Au mois de Mars dernier, j'avais clairement dit qu'il ne s’agissait pas de Ousmane Sonko mais de la démocratie sénégalaise. Et aujourd’hui, je reviens dire encore qu'il ne s'agit pas de Barthélémy Diaz mais de la démocratie sénégalais. Mais cela de passera pas. Le problème du Sénégal, c'est sa justice. Celle-ci est en train de s'écarter de la priorité. J'irai au tribunal le mercredi avec mes enfants, mais je n'accepterai plus un renvoi. J'ai été condamné deux ans de prison dont six mois ferme. J'ai fait appel. Depuis que j'ai projeté appel, le dossier ne fait que l'objet de renvois. J'ai pris l'engagement de n'insulter aucun magistrat. Mais dire que aujourd'hui que ma convocation a été programmée bien avant ma candidature à la mairie de Dakar, cela relève d'un gros mensonge », lance Barthélémy Diaz. 

Par ailleurs, pour le maire de Mermoz Sacré/Cœur, qui crie à une tentative de liquidation d'un candidat aux élections locales, invite la justice sénégalaise à vider le dossier, à défaut, il ne comptera plus mettre ses pieds au tribunal pour répondre à une quelconque convocation. 

« J'ai déposé ma demande de candidature le 04 Novembre, le 05 Novembre, ils m'ont envoyé ma convocation. La preuve, ils en sont où avec le dossier de Ousmane Sonko ? On sait que c'est un dossier signalé. On en a marre de cette justice. Cette justice devra dire le Droit. Ce que le juge a à faire, il le sait. Au nom de quoi on refuse de vider ce dossier. Je souhaiterais le dire avec force si je sors le 10 Novembre sans décision, que personne m'appelle pour une convocation. Et je n'attends pas à beaucoup de choses de la justice de ce pays. Ce qui m'intéresse aujourd'hui, c'est de pouvoir convaincre les sénégalais », a laissé entendre Barthélémy Diaz, qui appelle aussi la jeunesse à la résistance...
R


AUTRES INFOS

Prostitution des mineures à Saly : Des filles âgées entre 12 et 16 ans

Abdoulaye Diouf Sarr chez l'Archevêque de Dakar

Yeumbeul : Le monstre de père recueillait le liquide vaginal de ses filles, pour...

Thiès : Un voleur filmé par la caméra de surveillance en train de...

N.C, ex-basketteuse devenue prostituée révèle: «Je couche avec 10 hommes en une nuit...»

Présidence d’Interpol : Le Général Al Raisi, élu avec 68% des voix

Can-2022 : Krépin Diatta forfait !

TV& RADIOS

Pape Maël DIop charge Barthélémy Dias et encense Diouf Sarr "Votre victoire est inévitable..."

Médina : La responsable du PDS en Angleterre, Malado Sow soutient Bamba Fall

"Macky Sall a refusé d'indemniser les familles des victimes des émeutes du mois de mars 2021"

Suivez en Direct la conférence de presse de Ousmane Sonko

Locales 2022 : Les femmes du département de Dakar soutiennent Diouf Sarr

Khalifa SALL titille Macky: "Notre différence avec les autres..."

"Ils provoquent les opposants et après ils se réfugient derrière les forces de l'ordre"



Recherche