Attentat de Nice: ce que l’on sait du terroriste

Vendredi 15 Juillet 2016

Le conducteur du camion qui a fait au moins 84 morts à Nice jeudi soir a été formellement identifié. Il s’agit de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans domicilié à Nice, travaillant comme chauffeur-livreur et père de trois enfants. Ses papiers d’identité ont été retrouvés dans le camion par les enquêteurs. Il bénéficiait d’un titre de séjour.

 

L’homme était inconnu des services de renseignements et ne faisait pas l’état d’une fiche S. Il avait en revanche cinq mentions au fichier de police. Son casier comportait des condamnations pour violences, vols et dégradations. Sa dernière condamnation date de mars, il avait écopé d’une peine de prison de six mois avec sursis pour une altercation en marge d’un accident de la route en janvier. Dans ce laps de temps, il a fait l’objet d’un contrôle judiciaire.

« Solitaire » et « silencieux »
Alors qu’une perquisition a eu lieu au domicile présumé du chauffeur, une dizaine de voisins interrogés ont décrit le locataire de l’appartement comme étant « solitaire » et « silencieux ». L’homme montait toujours dans son logement avec son vélo et garait aussi à proximité une petite camionnette de travail. Il n’avait pas l’apparence d’une personne religieuse et était souvent en shorts, parfois muni de chaussures de sécurité, selon un habitant du petit immeuble de quatre étages.

Sa voisine de palier indique lui avoir parlé une seule fois –lorsqu’il avait coupé le mauvais compteur électrique. A l’étage supérieure, une famille nombreuse soulignait que le jeune homme ne retournait jamais leurs salutations. Seule une habitante du rez-de-chaussée, a indiqué qu’elle se méfiait de ce voisin, un « bel homme qui fixait trop ses deux filles ».

Un homme « pas très religieux »
Sur France Info, une voisine évoque « un homme assez ordinaire, arrivé de Tunisie il y a quelques années de la région de Sousse» qui avait obtenu son permis poids lourd depuis moins d’un an. Un autre parle d’un homme « pas très religieux (…) aimant la salsa et les filles ».

Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait loué le camion il y a plusieurs jours à Saint-Laurent-du-Var. Luc Poignant, du syndicat de police Unité SGP FO, expliquait que «le véhicule n’a pas été choisi au hasard. C’est un véhicule lourd, un camion, pour l’arrêter c’est beaucoup plus compliqué». Des armes factices se trouvaient dans le véhicule.

Le poids lourd blanc, qui une fois son chauffeur abattu par la police présentait le pare-choc avant et la calandre arrachés, ainsi que des impacts de balles, «a changé de trajet au moins une fois» durant sa course de deux kilomètres, a affirmé une source policière. «Il a clairement cherché à faire un maximum de victimes», a-t-elle estimé. Pour l’heure, aucune revendication n’a été faite mais François Hollande a assuré que le caractère terroriste de ce drame ne pouvait être nié.

Le véhicule, qui a foncé dans la foule jeudi soir en pleines célébrations du 14-Juillet sur la Promenade des Anglais, a fait 84 morts. Des enfants figurent parmi les personnes tuées.

Avec Leparisien

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE







Permanence APR, PA: La bagarre entre gros bras se termine à coups de couteau (Regardez)

Cheikh Mbacké Gadiaga sur la mort des détenus: «Le ministre et son équipe ont menti... C'est eux qui ont tué les enfants »

Vidéo: En Guinée Bissau, les femmes sont toutes naturelles, elles n'aiment pas le "Khessal"

Le DG de l'Apix, Mountaga Sy dément Ousmane Sonko sur les montants (REGARDEZ)

'La Turquie est le premier fournisseur de matériels de répressions à Macky Sall' (REGARDEZ)




Recherche