Menu






« S’il y a une coalition qui ne doit pas participer à ces élections, c’est bien Benno Bokk Yakaar », prévient Déthié Fall

Mardi 24 Mai 2022

La conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi répond aux attaque de la majorité présidentielle. Khalifa Sall, Habib Sy, Déthié Fall et Oumar Youm, seuls présents de la conférence des leaders pour inviter les sénégalais à la vigilance face aux propos de la mouvance présidentielle.


« S’il y a une coalition qui ne doit pas participer à ces élections, c’est bien Benno Bokk Yakaar. Non seulement sur le parrainage ils ont été out, mais aussi, sur la parité, leur liste nationale ne peut pas passer », interpelle Déthié sur « l’impossibilité » pour Benno de participer aux législatives tout en soutenant celle de leur coalition qui, selon lui, « est même appuyée par les experts électoraux ».  

En plus, le mandataire de la coalition Yewwi Askan Wi dira même que c’est le ministre de l’Intérieur avec ses équipes au niveau de la direction générale des élections qui sont dans une démarche mesquine visant à leurrer les sénégalais et ne pas organiser des élections libres et transparentes.

Le président du PRP appelle à la vigilance même si, estime-t-il, le conseil constitutionnel est toujours attendu sur les recours qui ont été introduits mercredi dernier.
R

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Août 2022 - 22:47 POUR QUE NUL NE L’IGNORE



AUTRES INFOS

KOLDA : La mairie met à la disposition des artistes un studio d'enregistrement

Mariage Fama et Edou : La réaction de Ya Awa Rassoul

NÉCROLOGIE : Décès du guide religieux El Hadj Malick Cissé Djing

Immigration clandestine : 13 étudiants de l’IAM disparaissent à Toulouse

Transfert d'argent : Outaz Sall salue l'arrivée de " Kpay "

Coupe du monde 2022 : Coup de théâtre, le Sénégal ne jouera pas...

Infertilité masculine: les véritables causes...

La veuve de DJ Arafat, Carmen Sama secoue la toile avec sa nouvelle vidéo

Lutte avec frappe : Balla Gaye 2 bat Gris Bordeaux.

Fantasia Barrino Taylor : "Je pensais que c'était Trump"


Flux RSS

Inscription à la newsletter