Menu

"Pas de sécurité, pas de combat de lutte", selon la population de Pikine

Mardi 13 Juillet 2021

“Aujourd’hui, force est de constater que la problématique de l’insécurité demeure et reste une préoccupation des populations…“, ont fait savoir certains habitants de Pikine, dans une note. Ces derniers dénoncent les “agressions” en marge des combats de lutte, depuis que l’Arène nationale y a été érigé.


“Depuis sa création, des acteurs issus des quartiers environnants ont entrepris plusieurs initiatives autour de la problématique de l’assainissement, du problème d’éclairage du périmètre de l’arène nationale, celui de l’insécurité des riverains pendant et après les combats de lutte. En plus, ces mêmes acteurs ont développé d’autres stratégies pour faire le suivi des engagements des autorités, notamment l’érection d’un poste de police au niveau de l’arène nationale“, ont-ils fait savoir.

Regret…

Toutefois, malgré ces démarches citoyennes et la recommandation issue des dernières concertations nationales sur la lutte organisées par le ministère des Sports, ces habitants de Pikine regrettent qu’aucun poste de police ne soit, jusque-là érigé “pour garantir la sécurité des personnes et de biens“.

“PAS DE SECURITE, PAS DE COMBAT DE LUTTE”

“Aujourd’hui, nous notons une recrudescence des agressions pendant et à la fin des combats de lutte. Les autorités du pays doivent prendre très au sérieux cette question. Parce qu’il est constaté que les éléments de la police qui viennent à chaque combat sécurisent plus l’intérieur de l’arène nationale que ses environs“, ont-ils remarqué. D’où leur slogan : “PAS DE SECURITE, PAS DE COMBAT DE LUTTE”. Ils demandent, à cet effet, aux citoyens de Pikine de s’approprier ce combat et de s’impliquer fortement dans les actions dont : “La tenue d’un point de presse pour une large diffusion de cette initiative ; L’organisation d’une grande mobilisation devant l’Arène nationale pour alerter les autorités avant le combat du 31 juillet ; L’organisation d’une grande marche pour remettre un mémorandum aux autorités“.
RED

Nouveau commentaire :



AUTRES INFOS

Emilie Fiorelli de nouveau en couple avec MBaye Niang

Supposé divorce de Sonko: Abdallah ouvre le feu sur Tange et ses soutiens (Vidéo)

Yémen : Comment les rebelles Houthis ont exécuté neuf personnes

Big Mama en valeur sa derrière

Guinée: Michel Lamah, Chef de l’opération du Coup d’État, arrêté pour...

Volley: le Cameroun gagne le Championnat d’Afrique féminin 2021

Ziguinchor : L'association des coiffeuses et coiffeurs rendent hommage au Président Seydou Sané

TV& RADIOS

Diffusion des images de l’arrestation de Bougazelli: La pertinente analyse d'Abdallah

Vidéo: Astou Diallo, la veuve du capitaine du bateau "le Joola", accusée d'avoir empoissonné ses ex...

L'ex député de l'APR, Seydina Fall Bougazelli : «Je suis foutu !»

Les images explosives de l'arrestation du député de l'APR, Boughazelli : Il tente de corrompre les gendarmes

Arrestations de Kilifeu et Simon : Les révélations explosives de Cheikh Bara Ndiaye

Cambriolages, agressions, échanges de tirs avec les gendarmes... Mais qui protège Thierno Amadou Diallo dit Thier ?

Dégradation très avancée du pont Emile Badiane : Un collectif "raisonne" le gouvernement



Recherche