Menu






POUR QUE NUL NE L’IGNORE

Vendredi 12 Août 2022

Cette célèbre photographie représente sans équivoque, SHEIKHOUL ISLAM SHEIKH ELHADJI MOUHAMEDOU NDIEGUENE, ( que le Éden reste sa demeure éternelle ), Patriarche de Thiès, Sénégal ( 1890/ 1997) , vénéré doyen d’âge des chefs religieux du Sénégal, affectueusement appelé « BOROOM PILIYANe BI, MALADJI ou MAWDO GALLÉ, Maitre des Céans « . Le tapis persan servant de décor qui ornait l’arrière plan de la photo est encore en ma possession !

Cette photographie a été prise à son retour de la Mecque , en 1949 , par le photographe nommé BAGHADY LE DAHOMÉEN ( DAHOMEY aujourd’hui BENIN ) qui a été affrété par le nommé ELHADJI BABACAR DIOP, ami et disciple du Cheikh, grand notable et cheminot très connu à Thiès.

Le studio du alors célèbre et presque unique photographe de la ville de Thiès (avec son frère de corporation le cap - verdien, Émile DAROSA ) , était situé en face du Monument aux Morts de la Place de la Victoire, entre le passage à niveau des chemins de fer et le mythique Cinéma Empire aujourd’hui disparu et remplacé par une station d’essence .
Cette photographie ainsi que plusieurs poses de cette séance existent encore dans plusieurs maisons de la HADRAT NDIEGUENE , de la ville et même ailleurs chez certaines familles.

 


Cette photographie n’est nullement celles des illustres et honorables CHEIKH OUSMANE DAN FODIO ou encore SERIGNE MBAYE DIAKHATÉ ( que FIRDAWSI reste leur demeure) avec lesquelles on la confond, nous pensons ,inconsciemment .

En ma double qualité de fils du Sheikh et ayant le grand privilège de faire partie de ceux qui ont eu l’honneur d’aller l’accueillir au port de Dakar à ce retour des pèlerins de la Mecque 1949, j’ai eu à attirer l’attention d’une communauté qui a fait usage de cette photographie pour se l’attribuer .Mais cela ne semble peut-être pas suffire.

La Hadrat NDIEGUENE souhaite vivement lever ainsi toute équivoque quant à un éventuel usage ou déjà usage abusif de cette photographie pour illustrer des personnalités de cette hauteur . Cependant ERRARE HUMANUM EST, SED PERSEVERARE...


Thiès, le 11 août 2022
Serigne Amadou Cissé NDIÉGUÈNE   
PORTE PAROLE DE LA HADRAT         
NDIEGUENE
R

Nouveau commentaire :



AUTRES INFOS

Le Quotidien "Le Réveil" du Vendredi 30 Septembre 2022

Grève des concessionnaires : Les éclairages de l’UCG

Le Quotidien "Le Réveil" du Jeudi 29 Septembre 2022

Le Quotidien "Le Réveil" du Mercredi 28 Septembre 2022

Amical : le Cameroun encore battu avant le Mondial…

Voilà pourquoi le procureur a libéré Kalifone...

Yaye Awa Dieye de la TFM, séduisante !!!

Le Quotidien "Le Réveil" du Mardi 27 Septembre 2022

GOLF SUD : Lancement officiel du Plan de Développement Communal (PDC)

MONDIAL 2022 : Le jeu offensif des Lions amélioré face à la Bolivie


Flux RSS

Inscription à la newsletter