Menu







Mort de Fulbert Sambou : Les enquêteurs "insistaient" sur l'autopsie...

Jeudi 1 Décembre 2022

Après les critiques, le procureur de la République, Amady Diouf vient d’effectuer sa deuxième sortie sur l’affaire de l'Adjudant-Chef Didier BADJ, en service à l'Inspection générale d'Etat et du Sergent Fulbert Sambou de la Direction du Renseignement militaire. Le chef du parquet de Dakar a fait des précisions sur le cas des deux militaires dont l’un des corps sans vie a été découvert et identifié par ses parents.
 
« Le Procureur de la République tient à informer l'opinion que dans le cadre de l'enquête ouverte consécutivement à la disparition de l'Adjudant-Chef Didier BADJ, en service à l'Inspection générale d'Etat et du Sergent Fulbert SAMBOU de la Direction du Renseignement militaire que le 23 novembre 2022, la Marine nationale a été informée, par un pécheur demeurant au quartier Penc mi de la Médina, de la découverte d'un corps sans vie au large des côtes sénégalaises », a révélé le procureur de la République. Dans ses explications, le chef du parquet de Dakar précise : « le transport subséquemment effectué sur les lieux a permis aux enquêteurs de la Section de recherches, suite aux constations d'usages, de présumer qu'il s'agit du corps sans vie de l'un des disparus, en l'occurrence le Sergent Fulbert Sambou dont le corps a été identifié par les membres de sa famille. » Celui qui était jusqu’à son décès en poste à la direction des Renseignements militaires a été inhumé après avoir reçu les honneurs de l’Armée. Par contre les vraies raisons dU décès du Sergent Fulbert Sambou restent encore non élucidées. Ses supérieurs ont témoigné qu’en 20 ans de service, le défunt n’a jamais commis de faute professionnelle.
 
Les gendarmes enquêteurs réclamaient l’autopsie
 
La guerre de la communication se fait rage autour de la faisabilité de l’autopsie. Car les membres de sa famille interrogés par Le Réveil ne croyaient pas à cette thèse de noyade. Fulbert et Didier maitrisaient parfaitement la mer depuis leur enfance. Selon nos informations, les gendarmes enquêteurs avaient exigé une autopsie pour bien poursuivre les enquêtes sur les circonstances de la disparition de leurs collègues. Une information confirmée par le procureur de la République.  " Le certificat de genre de mort établi, sur réquisition, par un médecin légiste, atteste que l'examen externe du corps ne distingue pas de signe traumatique ou de traces de violences et que son état de décomposition avancée ne permet pas d'établir les causes exactes du décès encore moins l'autopsie souhaitée par les enquêteurs », a-t-il mentionné dans son communiqué.
 
Par ailleurs le procureur informe qu’en application de l'article 66 du Code de procédure pénale, les circonstances sus-évoquées ont justifié la saisine du Juge d'instruction en charge du 3° cabinet de l'ouverture d'une information judiciaire pour rechercher les causes exactes de ce décès. Par ailleurs, la Section de Recherches a été instruite de poursuivre les investigations et les recherches concernant l'Adjudant-Chef Didier BADJI.
 
R

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

PREMIER LEAGUE : Everton 1-0 Arsenal

Premier League : pour la première d’Enzo Fernandez, Chelsea bute sur Fulham

L'Argentine va mettre en circulation un nouveau billet de 2000 pesos

Décès du couturier Paco Rabanne

Le témoignage émouvant de cette handicapée "dans mon quartier j'ai été exclue des jeux parce que..."

Mame Diarra Sylla, la nouvelle Influenceuse !

Admirez les images de la Journée d'Intégration des nouvelles étudiantes de l'ISM Ziguinchor.

Devant Ousmane Sonko, regardez la réaction de ce taureau (Vidéo)

Chelsea : Enzo Fernandez va porter le numéro...

Le leader de Pastef,Ousmane Sonko, chez le guide religieux Thierno Samassa


Flux RSS

Inscription à la newsletter