Menu






Louga : le Français accusé de viol sur des talibés, acquitté

Mercredi 27 Juillet 2022

R.R. Minguez ressortissant français de trente-six (36) ans, il a été arrêté par la police de Louga, le 23 décembre 2020, pour une histoire de mœurs impliquant des enfants talibés. Attrait, hier lundi 25 juillet 2022, à la barre de la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance (Tgi) de Louga, l'accusé, responsable de l'association «Action en faveur des enfants de la rue», une structure humanitaire s'occupant du bien-être des enfants-talibés, a nié les faits à lui reprochés.

 Flanqué de ses avocats, Mes Famara Mané et Badara Ndiaye, «tonton toubab» comme aimaient l'appeler ses victimes présumées, est resté constant dans sa ligne de défense: « je ne suis pas l'auteur des faits qui me sont reprochés. Mon seul tort, c'est d'avoir chassé de ma maison l'enfant A.K. (13 ans). Il passait la nuit dans mon centre, au même titre que ses camarades (23 pensionnaires), mais il avait un comportement répréhensible…»
 
 
Entendu, l'élève coranique A.K, qui a maintenu ses accusations, a fait, devant la barre, des révélations renversantes. Il déclare: «Une nuit, alors que je me suis couché avec mes camarades, j'ai vu tonton toubab se coucher sur M.K. Automatiquement, j'ai fermé les yeux. Au réveil, j'en ai parlé à mon ami et il m'a confirmé que ce dernier a entretenu avec lui des actes contre nature. Quelques jours plus tard, il m'a ciblé. Quand je dormais, j'ai senti sa présence à mes côtés. Il me caressait. Je me suis déplacé pour qu'il me laisse tranquille. J'ai déserté le centre. Lorsque je suis revenu un mois plus tard, il m'a encore fait la proposition, je lui ai opposé mon refus et il m'a chassé aux environs de 21 heures. Je voulais dormir à la belle étoile, mais j'ai été récupéré par un jeune homme. Il m'a interrogé et je lui ai raconté ma mésaventure (...). M.K. (10 ans) a, lui aussi, porté de graves accusations sur le «bienfaiteur» français. Il a enfoncé l'accusé: «Tonton s'est couché sur moi. Il m'avait aussi embrassé à la bouche.» A.S (12 ans) a également révélé que le ressortissant français l'a «une fois caressé la poitrine avant de l'embrasser». B.S (11 ans) n'est pas en reste.


Il a souligné que son bourreau fantasmait en regardant ses parties intimes quand il se lavait. 3 Ces accusations ont été balayées d'un revers de la main par l'accusé qui n'a pas réussi à convaincre le substitut du procureur. Le représentant du ministère est d'avis que les faits reprochés à l'accusé ne souffrent d'aucun doute. Il a requis une peine de 10 ans de réclusion criminelle. La défense a plaidé l'acquittement pour absence de preuves. Pour elle, on ne peut pas se baser sur les accusations de mineurs qui ont changé de versions à plusieurs reprises pour entrer en voie de condamnation. Les avocats ont été suivis par la Chambre criminelle qui a acquitté l'accusé au bénéfice du doute. Il séjourne en prison depuis le 27 décembre 2020.
 
L’OBSERVATEUR 
R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Aliou Cissé : "C'est une victoire du collectif"

André Onana balanc : «je n'ai pas été autorisé à être sur le terrain»

Coompo - Sénégal : E. Mendy – Sabaly, Koulibaly, Ab. Diallo, Jakobs – P. Gueye, G. Gueye, P. Ciss – Ndiaye, Dia, Sarr.

SENEGAL vs EQUATEUR : Me Wade encourage les lions

Coupe du Monde : le Brésil corrige la Suisse et file en 8es

Coupe du Monde 2022 : Le Ghana bat difficilement la Corée du Sud (3-2)

France : Karim Benzema est déjà remis de sa blessure

Écarté, André Onana va quitter le Qatar et rentrer à Milan !

Espagne : mais où est donc passé Ansu Fati ?

Cameroun : le gardien Onana écarté pour raisons disciplinaires !


Flux RSS

Inscription à la newsletter