Menu

Ligue1 : Aubameyang signe une semaine décisive avec Marseille

Lundi 4 Décembre 2023

Alors qu'il connaît un début de saison en demi-teinte avec Marseille, l'international gabonais Pierre-Emerick Aubameyang vient de conclure une semaine où il a été ultra-décisif avec le club phocéen, aussi bien sur la scène européenne qu'en Ligue1.


La saison de Pierre-Emerick Aubameyang est-elle enfin lancée ? Auteur d'un début de saison à deux vitesses avec l'OM et régulièrement sous le feu des critiques, l'attaquant international gabonais est à la peine en Ligue 1 mais particulièrement décisif sur la scène européenne. Ses statistiques sont paradoxales : s'il n'a pour l'instant presque pas marqué dans le championnat français en 13 matchs disputés, il compte pourtant déjà sept réalisations à son actif en Coupes d'Europe cette saison.

Il a d'abord été auteur d'un doublé contre le Panathinaïkós lors du match retour du 3e tour de qualification de la Ligue des champions en août dernier, perdu par l'OM aux tirs au but, puis a marqué cinq buts contre l'Ajax d'Amsterdam en phase de groupes de la Ligue Europa. Son triplé inscrit le 30 novembre dernier, dont un superbe retourné acrobatique et un pénalty à la 93e minute, a permis aux Phocéens de décrocher une importante victoire au bout d'un match très disputé face aux Ajacides. Le Gabonais a rappelé par la même occasion qu'il n'avait rien perdu de sa maîtrise devant le but, mais qu'il devait encore se roder en Ligue 1 avec l'OM.


« Je ne fais pas le début de saison que j'aimerais faire, j'ai les boules »
Sifflé par le Stade Vélodrome avant la rencontre face à l'Ajax, Aubameyang a d'abord célébré son premier pénalty tout en retenue. Idem sur son magnifique retourné, où il a serré les dents et frappé sa poitrine, le visage fermé. Sur le but de la victoire inscrit dans les ultimes secondes, il a finalement laissé éclater sa joie en réalisant son emblématique salto.



Au terme du match, ses coéquipiers n'ont pas manqué d'encenser le principal atout offensif du camp marseillais, qui regrette encore le départ du Chilien Alexis Sánchez vers l'Inter Milan en fin de saison dernière. « C'est un but de malade, digne d'un très grand attaquant », a jugé Amine Harit. « Ça n'est pas qu'il peut nous faire la différence, c'est qu'il va nous faire la différence. On ne le découvre pas aujourd'hui. On sait sa qualité et ce qu'il nous apporte. Je le vois libéré depuis qu'il est là, il sait ce qu'il a à faire. Il a des hauts et des bas, comme tout le monde dans le foot », a assuré de son côté le milieu de terrain Geoffrey Kondogbia.


Son entraîneur, l'Italien Gennaro Gattuso, a également pris sa défense : « Il a été l'un des achats les plus importants de l'été... Il s'appelle Aubameyang, il a peu marqué et il a été massacré. Mais il a mis 200 buts dans sa carrière et il a toujours envie de s'entraîner dur. Donc c'est normal que des soirées comme ça arrivent ». En conférence de presse le 2 décembre, l'attaquant marseillais est revenu lui-même sur ses débuts avec l'OM et les critiques des supporters : «​​​​​​ Je ne fais pas le début de saison que j'aimerais faire et clairement, j'ai les boules. Ça n'était pas un défi envers qui que ce soit. Eux aussi ont envie que je sois bon et que je marque. Je sais que ça va venir ».


Aubameyang enfin buteur en Ligue 1 contre Rennes
Pierre-Emerick Aubameyang était donc forcément très attendu ce dimanche 3 décembre lors du choc entre Marseille et Rennes. Douzième en championnat, le club phocéen allait devoir compter sur son attaquant pour prendre des points face à des Rennais qui les talonnent au classement du championnat.

L'international gabonais s'est rapidement illustré en convertissant sans trembler un pénalty face à Mandanda (8e, 1-0) obtenu après une bonne percée d'Iliman Ndiaye à gauche de la surface. Il s'est montré actif tout au long de la rencontre malgré un manque de justesse technique, notamment sur un ballon long de Mbemba dans la surface rennaise (45e+1) ou encore en perdant ses appuis sur une reprise en pivot devant le but adverse (54e).

Après l'expulsion de Wooh suite à un tacle non maîtrisé sur Kondogbia (61e), Ounahi a permis aux Marseillais de prendre le large grâce à une superbe frappe sous la barre (65e, 2-0). Ndiaye a ensuite été expulsé à son tour après une semelle sur le tibia de Belocian dans la surface bretonne (68e). Très actif dans le match, Harit a même failli marquer le troisième but marseillais après un bon centre de Murillo (78e), avant que celui-ci ne soit annulé pour une position de hors-jeu.

Sorti à la 70e en remplacement de Vitinha, Aubameyang a donc conclu une semaine prolifique avec quatre buts inscrits en deux matchs toutes compétitions confondues et permet à Marseille de remonter à la 9e place au classement du championnat. De quoi se réconcilier avec les supporters marseillais ?
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du 02 Mars 2024 (wolof)

Sénégal: création du front «Fippu» qui exige une présidentielle le 2 avril au plus tard

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du 01 Mars 2024 (wolof)

Le Réveil Quotidien du Vendredi 01 mars 2024

SES PARENTS NON RETROUVÉS : Le Sénégalais Samba Coulibaly inhumé hier en Autriche sans la présence de sa famille

Le Réveil Quotidien du Jeudi 29 février 2024

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 29 Février 2024 (wolof)

CAMEROUN : Rigobert Song ne dirigera plus l'équipe des Lions indomptables

Guinée: le journaliste Sékou Jamal Pendessa libéré

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 27 Février 2024 (wolof)


Flux RSS

Inscription à la newsletter