Menu






Le Quotidien "Le Réveil" du Vendredi 18 Novembre 2022

Vendredi 18 Novembre 2022


 La marche des journalistes autorisée
La marche de la Coordination des associations de presse (Cap), prévue demain vendredi pour exiger ma libération de Pape Alé Niang a été autorisée, a-t-on appris auprès des organisateurs. Cette manifestation va débuter à 15h. Le départ est prévu à l’école normale pour terminer au rond-point jet d’eau. Le journaliste Pape Alé Niang est placé sous mandat de dépôt. Il a été inculpé pour divulgation d’informations non rendues publiques par l’autorité compétente de nature à nuire à la défense nationale, recel de documents administratifs et militaires et diffusion de fausses nouvelles de nature à jeter le discrédit sur les institutions publiques.
« Distribuer des préservatifs dans les mosquées… »
Cheikh Ahmed Cissé préconise la distribution de « capotes anglaises » (préservatifs) dans les hauts lieux de culte que sont les Mosquées. Une sortie qui n’est pas appréciée par l’ONG Jamra qui estime que l’imam a franchi la ligne rouge en validant la « normalité de l’infidélité conjugale », par la promotion des préservatifs dans les lieux de culte. Selon Mame Mactar Guèye et Cie, il a étayé ses « délires verbaux » par des rhétoriques scandaleuses faisant tacitement l’apologie de la fornication et la banalisation de l’adultère. Ainsi, Jamra va saisir, dès ce vendredi 18 novembre ; le Procureur de la République, la Brigade des mœurs et la division de la cybercriminalité de plaintes, car considérant ses « frasques » portent de dangereux germes de déstabilisation sociale et de troubles à l’ordre public. Outre ses plaintes, Jamra a corsé le dossier en rajoutant des enregistrements audios et vidéos incriminés.
…Plainte contre Cheikh Ahmed Cissé
Après avoir enregistré l’adhésion á cette légitime plainte d’une dizaine d’organisations socioreligieuses, l’ONG islamique JAMRA a enregistré deux autres alliés de taille, notamment le « Comité de défense des valeurs morales », copiloté par Serigne Bassirou Mbacké Cheikh Astou Fall, neveu du Khalife de Touba et petit-fils de Mame Cheikh Ibra Fall, Adama Mboup et l’Imam Ratib de Ouakam El Hadji Lamine Diagne leader du mouvement « Doua’ou minal Kitabi wa Sunati ». Face aux graves dérives audiovisuelles de ce Oustaz hors-du-commun, qui défraie la chronique depuis près de deux mois, les signataires de cette plainte souhaitent vivement que les autorités étatiques, dans leur mission régalienne de veiller au respect des textes de lois censés garantir la stabilité sociale et la paix civile, s’opposent, par des mesures fortes, à l’entreprise délibérée de dégradation de nos bonnes mœurs, de perversion du jeune public et de désacralisation de nos valeurs religieuses, à l’actif de Cheikh Ahmed Cissé.
Ks Bloom battu par des policiers à l’AIBD…
L’enfant béni de Dieu aurait-il reçu un coup du diable. Contacté pour une prestation au Sénégal, l’auteur du tube à succès ” C’est Dieu qui a commencé ” a partagé sa mésaventure sur la toile. Que s’est-il vraiment passé entre la police sénégalaise et l’artiste ivoirien.  Ks Bloom révèle avoir a été battu par des policiers sénégalais à l’aéroport de Dakar.
…voici toute l’histoire
L’annonce faite sur la page Facebook de l’artiste a surpris plus d’un. Le rappeur ivoirien a indiqué avoir eu des démêlés avec la police sénégalaise. “J’ai été battu par les agents de police sénégalais à l’aéroport de Dakar pendant plusieurs heures parce qu’un policier m’a poussé et que je me suis plaint à ses supérieurs. Que Dieu aide l’Afrique“, a publié l’artiste sur sa page Facebook. Une déclaration qui risque de faire réagir. Vivement que le cri de l’artiste soit entendu et qu’il rentre dans ses droits.
Indemnisation
En attente de leur indemnisation depuis plus de 20 ans, les ex-travailleurs des sociétés d’Ama Sénégal et de la Société de Transport du Cap-Vert (Sotrac) peuvent passer un ouf de soulagement. Ils réclament plus de 13 milliards de francs Cfa à l’Etat du Sénégal. Si l’on en tient au rapport du Projet de loi de finances de 2023, les ex-travailleurs de ces sociétés seront bientôt indemnisés. « Concernant les ex-agents de la SOTRAC et d’AMA Sénégal, la question sera traitée par l’Agent judiciaire de l’Etat. D’ailleurs, un budget de 13 milliards FCFA est prévu à cet effet », lit-on dans le rapport du projet de loi de finances de l’année 2023.
Baisse des prix
Après Dakar et Thiès, le Conseil régional de consommation (CRC) de Kaolack a présenté les nouveaux prix des denrées de consommation courante revus à la baisse. Pour ce qui est du riz, le détail au kilogramme est vendu 340 francs CFA, pour l’huile, elle devra être vendue à 1250 francs CFA le litre et pour le sucre 590 francs CFA le kilogramme. Le prix du kilogramme de l’oignon est fixé à 400 francs CFA et pour la pomme de terre au prix de 525 francs CFA. Pour le prix de la viande, le CRC de Kaolack a retenu les mêmes prix que ceux de Dakar, selon le commissaire aux enquêtes économiques, Mamadou Camara, chef du service régional du commerce, expliquant qu’il s’agit de ‘’produits particuliers’’ qui ‘’ne viennent pas nécessairement de Dakar’’.
Baisse des prix (Bis)
Le prix au producteur du kilogramme de la viande bœuf est vendu à 3200 francs CFA et au détail 3600 francs CFA, alors que celui du mouton va désormais coûter 3800 francs CFA et 4300 francs CFA au détail. Pour les œufs, il est fixé au même prix que ceux Dakar, soit 100 francs CFA l’unité et 2800 francs CFA la tablette, a précisé M. Camara, qui indique le poulet de chair est vendu à 3000 francs CFA en gros et 3500 francs CFA au détail.
 
La GIZ
Dans le cadre de ses activités de promotion de l'insertion de jeunes du Sud pays, le Programme Réussir au Sénégal de la Coopération allemande Giz, a organisé un Ëtu Xey au CFP de Velingara pour échanger avec les jeunes dudit département des problématiques de l'insertion. L'Antenne Casamance programme Réussir au Sénégal de la Giz entend jouer sa partition dans la promotion de l'emploi des jeunes et migrants de retour des régions de Kolda, Sedhiou et de Ziguinchor. A cet effet, toute une panoplie d'actions est proposée pour permettre de contribuer efficacement à la lancinante problématique du chômage. C'est dans cette perspective que s'est tenue à Vélingara le mardi 15 novembre 2022 la tribune Etu Xey ou foire de l'insertion. Organisée en partenariat avec la Direction de l'Insertion du MFPAI et du Pôle Emploi, cette activité a permis de réunir les jeunes diplômés ou entrepreneurs, les entreprises, les projets d'appuis à l'emploi des jeunes mais également les autorités administratives et locales. Présidé par le Préfet de Velingara, l'activité s'est déroulée à 3 moments à savoir la cérémonie protocolaire, la formation sur le parcours d'entreprenariat et/ou d'insertion et le forum sur les enjeux et défis de l'insertion professionnelle des jeunes du département de Velingara.
 
R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Coupe du monde 2022: l'Argentine se qualifie, France-Pologne en huitièmes

MONDIAL 2022 : Le Qatar reconnaît la mort de 414 personnes dans des accidents du travail

Coupe du monde 2022: un Iranien tué en célébrant la défaite de son pays

Coupe du Monde 2022 : l'Australie bat le Danemark (1-0)

Le PSG serait prêt à vendre Kylian Mbappé....

Coupe du monde 2022 : La FIFA ouvre une procédure disciplinaire contre le Sénégal (communiqué)

Aliou Cissé : "C'est une victoire du collectif"

Coupe Monde : L'Angleterre écrase le Pays de Galles et affrontera le Sénégal en 8e

André Onana balanc : «je n'ai pas été autorisé à être sur le terrain»

Coompo - Sénégal : E. Mendy – Sabaly, Koulibaly, Ab. Diallo, Jakobs – P. Gueye, G. Gueye, P. Ciss – Ndiaye, Dia, Sarr.


Flux RSS

Inscription à la newsletter