Menu

L'étudiante sénégalaise Diary Sow portée disparue a été vue pour la dernière fois à Toulouse

Lundi 11 Janvier 2021

Diary Sow, 20 ans, connue comme "la meilleure élève du Sénégal", ne s’est pas présentée à la rentrée des vacances de Noël au lycée Louis-Le-Grand à Paris, où elle était en deuxième année de classe préparatoire après avoir passé ses vacances à Toulouse, selon les informations de La Dépêche du Midi. "C’est une élève ponctuelle, très sérieuse, et l’alerte a été donnée rapidement. Personne ne l’a vue, on ne l’a pas trouvée dans son appartement", dans une résidence universitaire à Paris, a indiqué Henry Sarr, membre d’une association d’étudiants sénégalais qui ont lancé des appels sur les réseaux sociaux. 
  
Dès sa disparition, la piste toulousaine a été étudiée. "Elle a passé ses vacances à Toulouse, confirme un membre du consulat du Sénégal à La Dépêche du Midi ce lundi, une semaine après la disparition de la brillante jeune femme. Certains ont dit qu’elle a bien repris la route vers Paris mais il n’y a aucune trace". Diary Sow a-t-elle vraiment quitté la ville Rose ? Que lui est-il arrivé ? Les questions se multiplient tandis que l’angoisse monte. 
  
Alors qu’une enquête est ouverte, les réseaux sociaux s’affolent pour tenter de collecter des témoignages. Dans son pays d’origine, l’affaire fait grand bruit. "Toute la République est mobilisée, décrit le consulat. Nous sommes très inquiets. Il faut toute faire pour la retrouver saine et sauve". 
  
Diary Sow a été désignée en 2018 et 2019 "meilleure élève du Sénégal" et est l’auteure d’un roman : "Sous le visage d’un ange" (L’Harmattan, 2 020). 
  
Une enquête pour disparition inquiétante 
  
Sa disparition a été signalée le 7 janvier par le consul du Sénégal, selon une source proche du dossier. "Une enquête pour disparition inquiétante, confiée à la brigade de répression de la délinquance à la personne" (BRDP) a été ouverte, a indiqué  le parquet de Paris. 
  
Sur le site du consulat, un avis de disparition avec la photo de la jeune femme et un numéro de téléphone* ont été publiés. "Ni ses parents, ni ses amis, ni son tuteur, ni l’ambassade n’ont eu de nouvelles", selon un membre de la communauté sénégalaise à Paris, Daouda Mbaye, qui a organisé ce dimanche une distribution de tracts dans le 13e arrondissement de Paris, où habite la jeune femme. 
  
Image de profil sur Whatsapp 
  
La presse sénégalaise évoque sa disparition depuis plusieurs jours. Certains Sénégalais ont affiché sa photo comme image de profil sur leur messagerie Whatsapp. 
  
"Depuis l’annonce de la nouvelle, les autorités sénégalaises et françaises mettent tout en œuvre pour ‘RetrouverDiarySow’ avec un protocole d’alerte approprié. Faisons leur confiance. Merci pour votre mobilisation pour ‘DiarySow’ et gardons espoir", a twitté dimanche le parrain de la jeune femme, l’ex-ministre de l’Éducation, actuellement chargé de l’Hydraulique, Serigne Mbaye Thiam. 
  
Source : Ladepeche.fr 
RED

Nouveau commentaire :



AUTRES INFOS

Emilie Fiorelli de nouveau en couple avec MBaye Niang

Supposé divorce de Sonko: Abdallah ouvre le feu sur Tange et ses soutiens (Vidéo)

Yémen : Comment les rebelles Houthis ont exécuté neuf personnes

Big Mama en valeur sa derrière

Guinée: Michel Lamah, Chef de l’opération du Coup d’État, arrêté pour...

Volley: le Cameroun gagne le Championnat d’Afrique féminin 2021

Ziguinchor : L'association des coiffeuses et coiffeurs rendent hommage au Président Seydou Sané

TV& RADIOS

Diffusion des images de l’arrestation de Bougazelli: La pertinente analyse d'Abdallah

Vidéo: Astou Diallo, la veuve du capitaine du bateau "le Joola", accusée d'avoir empoissonné ses ex...

L'ex député de l'APR, Seydina Fall Bougazelli : «Je suis foutu !»

Les images explosives de l'arrestation du député de l'APR, Boughazelli : Il tente de corrompre les gendarmes

Arrestations de Kilifeu et Simon : Les révélations explosives de Cheikh Bara Ndiaye

Cambriolages, agressions, échanges de tirs avec les gendarmes... Mais qui protège Thierno Amadou Diallo dit Thier ?

Dégradation très avancée du pont Emile Badiane : Un collectif "raisonne" le gouvernement



Recherche