Menu

Insécurité  à Grand Yoff : Un jeune journaliste propose des pistes de sortie

Jeudi 15 Juillet 2021

Dans un élan de lutter contre l'insécurité à Grand Yoff, Moustapha Cissé, jeune  journaliste a mis en place une tribune de réflexions et de propositions de solutions à travers le Concours Inter-ecoles de débattons,remporté par le LycéeTalibou Dabo face au collège Émile Badiane. La Finale vient d'être organisée hier, et a mobilisé la population de cette commune.


.Pour Moustapha CISSE,Promoteur de ce programme et par ailleurs, Fondateur du Cabinet "SAVEDUCATION" l'éducation est le socle du progrès et la réussite de nos enfants. La commune de Grand Yoff a abrité,hier, la première édition du Concours Inter-ecoles de débattons 2021.Cette journée a été disputée entre le lycée Talibou Dabo,représenté par Awa Diouf, Diabou Niang et Tidiane Ba contre le Collège Émile Badiane,représenté par Siaka Sow, Maguette Seck et Karamba Mane.


Pour la meilleure débatteur de l'année 2021, cette initiative  peur sauver beaucoup de jeunes. "e suis très contente d'avoir gagné la coupe. C'est une très bonne initiation qui nous a permit de s'exprimer en public. J'avais tous les problèmes du monde.Mais grâce à la formation en prise de voix public,j'ai surmonté la peur" a soutenu Awa Diouf, âgée de 17 ans, en classe de 1ère L.


Abdoulaye Diop,dit "Diop Social dira que l' éducation est la base de toute chose. "Il faut féliciter et encourager le jeune promoteur, Moustapha CISSE et les deux équipes qui ont démontrés une autre facette de la localité.Le collège Émile Badiane n'a pas démérité.  Je vous garantis déjà que je vais parrainer les autres à venir et je compte aussi élever la barre plus haute financièrement.La jeunesse de Grand Yoff a surpris le monde qui avait une mauvaise étiquette envers elle. J'interpelle à toutes les autorités de venir aider les jeunes. Si on réussit ce pari,elle (jeunesse) s'organisera mieux.Les jeunes sont inertes sans occupation.S'ils abandonnent très tôt les études,ils s'immisceront dans des débauches.C'est pourquoi,il faut que les parents et les autorités aident les jeunes dans leur formation et études", a déclaré le président de l'association Sénégal Moniouko Diaral (SMD).


Même son de cloche chez Moustapha CISSE, Promoteur du programme et Fondateur du Cabinet SAVEDUCATION. "ce programme entre dans le cadre de lutter contre le système LMD(Lutte Musique Danse) en invitant les jeunes dans le monde de l'excellence. La mauvaise réputation de la localité fait que les gens n'ont plus de respect envers les Grand Yoffois. C'est pour cela,il faut investir davantage sur les jeunes. Les jeunes n'ont plus de référence ni de repère.Leurs grands frères ne sont pas des référents.Quand l'enfant voit la belle vie des lutteurs,des chanteurs et autres,la première chose qu'ils se demandent est de faire pareil.Ce projet vient à point nommé pour changer les paradigmes et nous comptons parcourir le monde entier pour les prochaines éditions", a fait savoir le journaliste.
La Redaction




AUTRES INFOS

Présidence FSF- Mady Touré : “Tout sauf Augustin Senghor”

Le grand meeting de Pastef prévu ce samedi à Podor annulé

NÉCROLOGIE : Le Khalife de Serigne Mame Mor Diarra Mbacké rappelé à Dieu

Pegasus : Le Maroc sert des citations directes en diffamation contre Forbidden Stories et Amnesty

La voiture des acteurs de la série "Infidèles" endommagée : Ce qui s'est réellement passé

Thiès:Il achète un téléphone volé, utilise le Whatsapp de la propriétaire et lui envoie des images

Kaolack : Le gouverneur annule les concerts de Ngaaka et Wally Seck


Recherche