Menu






"Il faut protéger Macky de la folie suicidaire de certains cadres de l’ APR, qui veulent le soumettre à leur volonté, et bruler le Sénégal !" (Ibrahima SÈNE)

Samedi 22 Octobre 2022

Les frictions commencent au sein de la majorité présidentielle à propos du 3e mandat. Ibrahima Sène du Pit et allié de Macky Sall s’oppose à une 3e candidature du chef de l’Etat. Il révèle également que le président Sall subit de fortes pressions venant de son parti.

Ibrahima Sène du Pit jette un pavé dans la mare du 3e mandat. « Le Président Macky Sall est, aujourd’hui, objet de fortes pressions de la part de certains cadres de son Parti, l’APR, pour l’obliger à solliciter son investiture à la Présidentielle de février 2024. Ils donnent comme prétexte « qu’il en a droit », a-t-il révélé.
« S’il en a droit, et s’il estime, à son âme et conscience, qu’il vaut mieux, pour lui, et pour la stabilité du pays, qu’il y renonce, au profit de quelqu’un d’autre, en qui, il a confiance dans ses compétences, dans son éthique républicaine, et dans sa loyauté, pour continuer son œuvre, au profit du peuple et de l’Afrique, dans la paix civile et la stabilité du pays", conseille-t-il à Macky Sall.

Il s’interroge : « Au nom de quoi, doivent-ils s’y opposer ? De quoi ont-ils si peur ? De perdre leurs privilèges actuels ! Croient-ils en leur âme et conscience, qu’ils leur sont indus, et qu’un autre Président de la majorité proposé par le Président Macky Sall les aurait supprimés ! » Il ajoute : « Jamais le Président Macky Sall n’a subi autant d’outrage, et d’invectives de la part de ceux qui, dans son parti, l’APR, prétendent défendre ses intérêts et ceux du pays ! Et cela, malgré le fait qu’il leur ait clairement dit, qu’il ne veut pas se prononcer maintenant sur la question du candidat de la majorité présidentielle, étant donné que ce n’est pas le moment ! Et quand le moment sera arrivé, il dira clairement à sa majorité et au peuple sénégalais quel est son choix ! »

Selon Ibrahima Sène, « manifestement, ceux qui veulent lui « tordre le bras » pour lui imposer son investiture, ne croient pas à cette adhésion des populations, et tétanisés qu’ils soient par la peur de perdre le pouvoir en 2024, ils pètent les plombs, et démobilisent les troupes, en essayant de leur faire croire, d’ores et déjà, que le président Macky Sall est incapable de trouver parmi ses compagnons un homme, ou une femme, en mesure d’amener, avec son appui, la majorité présidentielle, à la victoire en 2024 ! » « Leur peur de perdre, les rend tellement aveugles, qu’ils ne se rendent pas compte, qu’ils veulent faire du Président Macky Sall, « l’ agneau du sacrifice » à leurs ambitions et à leurs intérêts étroitement égoïstes, quitte à plonger le pays, dans la violence, et dans l’instabilité, toutes choses, que le Président Macky Sall est parvenu, jusqu’ici, à épargner à notre peuple », se désole-t-il.

Selon lui, les souteneurs du 3e mandat « n’ont cure de la bonne réputation nationale, africaine et internationale, que le Président Macky Sall a acquise tout le long de son magistère, en hissant ainsi, le Sénégal, au niveau des démocraties majeures et de stabilité, saluée dans le monde entier. »

A l’en croire, beaucoup de cadres de son parti ne sont mus que par des intérêts crypto personnels, sans aucune générosité entre eux. En effet, « ils n’ont pas hésité à faire sanctionner, par jalousie, leurs propres candidats choisis par le Président Macky Sall, et même à organiser, clandestinement, une fronde contre lui, pour avoir donné à ses alliés de la majorité présidentielle, des responsabilités dans le gouvernement et dans la gestion de l’Etat, sous le prétexte qu’ils sont plus méritants », déballe-t-il Il demande que l’on protège le président Macky Sall et son gouvernement, de la folie suicidaire, de certains cadres de l’APR, qui veulent le soumettre à leur volonté, et bruler le Sénégal.
R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Coupe du monde 2022: l'Argentine se qualifie, France-Pologne en huitièmes

MONDIAL 2022 : Le Qatar reconnaît la mort de 414 personnes dans des accidents du travail

Coupe du monde 2022: un Iranien tué en célébrant la défaite de son pays

Coupe du Monde 2022 : l'Australie bat le Danemark (1-0)

Le PSG serait prêt à vendre Kylian Mbappé....

Coupe du monde 2022 : La FIFA ouvre une procédure disciplinaire contre le Sénégal (communiqué)

Aliou Cissé : "C'est une victoire du collectif"

Coupe Monde : L'Angleterre écrase le Pays de Galles et affrontera le Sénégal en 8e

André Onana balanc : «je n'ai pas été autorisé à être sur le terrain»

Coompo - Sénégal : E. Mendy – Sabaly, Koulibaly, Ab. Diallo, Jakobs – P. Gueye, G. Gueye, P. Ciss – Ndiaye, Dia, Sarr.


Flux RSS

Inscription à la newsletter