Menu

Guinée: le journaliste Sékou Jamal Pendessa libéré

Mercredi 28 Février 2024

C'est un mouvement syndical victorieux qui a entonné l'hymne de la liberté en sortant de la cour d'appel de Conakry, où était jugé depuis ce mardi matin le leader syndical Sékou Jamal Pendessa. Après plus de quatre heures d'audience, le procureur de la République, Ousmane Sané, a requis trois mois de prison, assortis de sursis et d'une amende de 500 000 francs guinéens, soit 50 euros.

La présidente du tribunal, Fatou Bangoura, après en avoir délibéré, a condamné le syndicaliste à trois mois de prison, dont un mois ferme et deux assortis de ceux-ci. En définitive, le journaliste a recouvré sa liberté, puisqu'il a été arrêté le 20 janvier dernier.



Il était poursuivi pour les faits de provocation directe à un attroupement par le biais d'un système informatique et la protection de données à caractère personnelles en République de Guinée. Pour exiger sa libération, le mouvement syndical guinéen, une association de 13 centrales syndicales, a appelé lundi à une grève générale illimitée, largement suivie. En marge de ce mouvement de grève, des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre, qui ont fait lundi deux morts et de nombreux blessés.

Ce mercredi, quelques heures après la libération de M. Pendessa, le mouvement syndical a annoncé la suspension de son mouvement. Dans un communiqué, il « informe les autorités publiques, privées et informelles de sa disponibilité à reprendre les négociations dès demain jeudi ».
Lisez encore

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Bundesliga : Le Bayer Leverkusen sacré champion d’Allemagne

Le match Udinese-Roma arrêté après le malaise du défenseur ivoirien, Evan Ndicka

Bundesliga : Bayern Munich neutralise Cologne (2-0)

Liga : Le Real Madrid bat Majorque (0-1)

TP Mazembe : Rainford Kalaba n'est pas mort

Parité : La réplique des femmes de "And Sam Jiko Yi "

Dépigmentation: Taux de mortalité alarmant au Sénégal, selon un dermatologue

La reine Yanda Adiakene Etame Sarr : nouvelle reine intronisée de Cachouane

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 Avril 2024 (wolof)

Bakel, Matam, Ranérou et Koungheul...les premières gouttes


Flux RSS

Inscription à la newsletter