Menu

Coupe du Monde 2022 : le Cameroun dompte le Brésil mais est éliminé

Vendredi 2 Décembre 2022

Grâce à Vincent Aboubakar, le Cameroun s'est offert un succès de prestige, vendredi 2 décembre face au Brésil (1-0), son dernier adversaire au premier tour du Mondial au Qatar dans le groupe G. Une victoire toutefois insuffisante pour arracher une place en huitièmes de finale, car dans l'autre match, la Suisse a battu la Serbie (3-2). Les Helvètes accompagnent les Brésiliens au prochain tour.


Pour se hisser en huitièmes de finale, le Cameroun devait réaliser l’exploit de renverser le Brésil – déjà qualifié et avec une équipe très remaniée – tout en comptant sur une contre-performance de la Suisse face à la Serbie. Un miracle, en somme. « Si la Serbie gagne contre la Suisse, c'est l'idéal, mais nous devons rester focus sur le Brésil. On doit gagner, on n'a pas d'autre choix. On doit gagner notre match sans penser à ce que feront les autres. On doit être 26 guerriers, déjouer les pronostics. Sortons de ce match sans regret », disait André-Frank Zambo Anguissa à la veille de ce choc.

Et les Lions indomptables devaient faire sans leur gardien titulaire, André Onana, parti après avoir été écarté du groupe par Rigobert Song, le sélectionneur. Ils ont pu compter sur un remplaçant de luxe en la personne de Davis Epassy. Le portier a sauvé le Cameroun en première période, notamment avec un arrêt décisif sur une frappe puissante et cadrée de Gabriel Martinelli (44e). Le joueur d’Arsenal s’était déjà signalé dès la 13e minute.

Aboubakar pour l'honneur
Durant le premier acte, le Cameroun est resté aphone, malgré un centre fort de Nouhou Tolo et un Ederson obligé de boxer le ballon pour éloigner le danger (20e). Le gardien de Manchester City, habituel remplaçant en Seleçao derrière Alisson Becker, a aussi repoussé une tête à bout portant de Bryan Mbeumo (46e).



En seconde période, les Lions ont été tout près d’ouvrir le score avec une frappe trop croisée de Vincent Aboubakar (51e), alors que Davis Epassy était encore plusieurs fois à la parade pour sauver les siens. Finalement, au début du temps additionnel, le verrou brésilien a sauté pour la première fois dans cette Coupe du monde : Vincent Aboubakar, déjà buteur face aux Serbes au match précédent, a récompensé les efforts du Cameroun avec une tête piquée gagnante (90+1e). Le capitaine a été expulsé juste après à cause d'un second carton jaune, sorti parce qu'il avait fêté son but en enlevant son maillot.

Malheureusement pour Rigobert Song et ses hommes, il n'y aura pas de huitièmes de finale. Dans l'autre match du groupe H, la Suisse l'a emporté face à la Serbie (3-2), anéantissant les espoirs du Cameroun. Les Camerounais sortent du tournoi avec une victoire pour l'honneur. Pour la sixième fois consécutive, ils sont éliminés en phase de poules en Coupe du monde. Les Lions indomptables n’ont plus atteint le deuxième tour d’un Mondial depuis l'édition de 1990, lors de la grande épopée de Roger Milla.

RFI
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Sénégal : 78 pèlerins positifs au coronavirus, appel à la prudence lors des cérémonies de "Ganalé"

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 24 juin 2024 (wolof)

Euro 2024 : Cristiano Ronaldo s’empare d’un nouveau record historique

Linguére de Saint-Louis : Amara Traoré démissionne !

Énigme à Saly Portudal : Aminata, toujours vi£rge, cherche l'explication à sa grossesse

Basket : L'ASC Ville de Dakar remporte la Coupe de la Ligue dames

Alkhary : La députée Maimouna Sène s'est mariée avec le Premier Vice Président...

Adja Diao dévoile les trésors cachés de son village au Sud du Sénégal

Tristesse au Bayern : Thomas Wilhelmi s'éteint

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 22 juin 2024 (wolof)


Flux RSS

Inscription à la newsletter