Menu






COUPE DU MONDE FÉMININE 2023 : Les groupes de l'Afrique du Sud, du Maroc, du Nigeria et du Sénégal

Lundi 24 Octobre 2022

age au sort de la phase finale du prochain Mondial féminin, prévu en Australie et en Nouvelle-Zélande (du 20 juillet au 20 août 2023), s'est déroulé à Auckland, samedi 22 octobre. Les quatre sélections africaines déjà qualifiées, et les deux qui espèrent encore être du rendez-vous, connaissent leurs adversaires.
 
 
 
La 9e Coupe du monde féminine de football sera particulière. Pour la première fois, elle sera co-organisée par deux nations, à savoir l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Pour la première, elle rassemblera 32 nations durant la phase finale (contre 12 en 1991 et 1995, 16 en 1999, 2003, 2007 et 2011, et 24 en 2015 et 2019). Y aura-t-il également, pour la première fois, six sélections africaines ?
 
Cette question sera réglée en février prochain, avec la fin des barrages. En attendant, les quatre nations du continent africain déjà qualifiées savent ce qui les attend. Le tirage au sort des groupes s'est tenu à Auckland, en Nouvelle-Zélande, samedi 22 octobre. Les Sud-Africaines, les Marocaines, les Nigérianes et les Zambiennes ont leur programme.
 
Le Nigeria face à l'un des pays-hôtes
Les Super Falcons, qui vont disputer leur 9e Mondial (elles n'ont donc jamais manqué une phase finale), sont dans le groupe B, celui des Australiennes. Les Nigérianes ouvriront leur Coupe du monde Melbourne contre les Canadiennes, championnes olympiques en titre. Leur troisième et dernier adversaire sera la République d'Irlande, novice en Coupe du monde. Le Nigeria est la sélection africaine qui a obtenu le meilleur résultat dans une Coupe du monde avec un quart de finale perdu en prolongation face au Brésil, en 1999.
 
Calendrier : Nigeria-Canada le 21 juillet (Melbourne), Australie-Nigeria le 27 juillet (Brisbane), République d'Irlande-Nigeria le 31 juillet (Brisbane)
 
La Zambie dans le groupe du Japon
Le tirage au sort a placé la Zambie dans le groupe C. Les She-polopolo, qui vont disputer leur premier Mondial, auront face à elles les Japonaises, titrées en 2011 (première nation non-américaine et non-européenne sacrée), finaliste en 2015 mais seulement huitième-de-finaliste en 2019. L'Espagne et le Costa Rica complètent le groupe C.
 
Calendrier : Zambie-Japon le 22 juillet (Hamilton), Espagne-Zambie le 26 juillet (Auckland), Costa Rica-Zambie le 31 juillet (Hamilton)
 
La Suède sur la route de l'Afrique du Sud
Les Banyana Banyana de Desiree Ellis vont, pour leur deuxième Coupe du monde, avoir fort à faire avec un adversaire particulier du groupe G : la Suède. Les Suédoises restent en effet sur une finale perdue lors du dernier Mondial ainsi que sur deux finales perdues aux Jeux olympiques. Un couac récent toutefois : cette gifle reçue en demi-finale du dernier Euro, en juillet dernier, face à l'Angleterre (0-4). L'Italie et l'Argentine, sélections d'un calibre inférieur à la Suède, sont aussi dans le groupe G.
 
Calendrier : Suède-Afrique du Sud le 23 juillet (Wellington), Argentine-Afrique du Sud le 28 juillet (Dunedin), Afrique du Sud-Italie le 2 août (Wellington)
 
Le Maroc avec l'Allemagne
Les Marocaines, qui elles aussi vont disputer leur premier Mondial, sont tombées dans un groupe H hétérogène avec l'expérimentée Allemagne, la Corée du Sud et la Colombie. Si la sélection allemande aura la faveur des pronostics pour la première place, les Lionnes de l'Atlas auront peut-être un coup à jouer dans la quête de la deuxième place.
 
Calendrier : Allemagne-Maroc le 24 juillet (Melbourne), Corée du Sud-Maroc le 30 juillet (Adélaïde), Maroc-Colombie le 3 août (Perth).
 
Le Sénégal et le Cameroun espèrent
 
On ne connaît que 29 des 32 sélections qualifiées pour cette Coupe du monde. Il en reste 3 à déterminer, lors des barrages intercontinentaux, prévus du 18 au 23 février à Hamilton et à Auckland. Deux équipes africaines vont tenter d'arracher leur billet pour le Mondial.
 
Les Camerounais devront d'abord battre les Thaïlandaises en demi-finale des barrages, avant de défier les Portugaises en finale. Les Sénégalaises, elles, vont devoir se défaire des Haïtiennes en demi-finale, puis renverser les Chiliennes en finale.
 
Si le Sénégal sort victorieux des barrages, il sera placé dans le groupe D avec l'Angleterre, le Danemark et la Chine. Si le Cameroun se qualifie, il se retrouvera lui dans le groupe E avec les États-Unis, tenantes du titre, le Vietnam et les Pays-Bas, vice-championnes du monde.
 
Les autres groupes
Groupe A : Nouvelle-Zélande, Norvège, Philippines, Suisse
 
Groupe F : France, Jamaïque, Brésil, Barragiste (Taïwan, Paraguay, Papouasie-Nouvelle-Guinée ou Panama)
 
Avec RFI
R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Aliou Cissé : "C'est une victoire du collectif"

André Onana balanc : «je n'ai pas été autorisé à être sur le terrain»

Coompo - Sénégal : E. Mendy – Sabaly, Koulibaly, Ab. Diallo, Jakobs – P. Gueye, G. Gueye, P. Ciss – Ndiaye, Dia, Sarr.

SENEGAL vs EQUATEUR : Me Wade encourage les lions

Coupe du Monde : le Brésil corrige la Suisse et file en 8es

Coupe du Monde 2022 : Le Ghana bat difficilement la Corée du Sud (3-2)

France : Karim Benzema est déjà remis de sa blessure

Écarté, André Onana va quitter le Qatar et rentrer à Milan !

Espagne : mais où est donc passé Ansu Fati ?

Cameroun : le gardien Onana écarté pour raisons disciplinaires !


Flux RSS

Inscription à la newsletter