Menu






Benno réplique : "Ceux qui prônent le boycott du HCCT y ont siégé pendant cinq années sans jamais manquer un mois ou un jour de salaire"

Jeudi 11 Août 2022

Les coalitions électorales Yewwi Askan Wi et Wallu Sénégal, ont décidé ensemble de ne pas participer au scrutin pour l’élection des membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales.

Une décision commune officialisée hier au cours de la conférence de presse de l’Inter coalition Yewwi Wallu. Cette partie de l’opposition qui juge cette décision opportune car, le Hcct étant une institution budgétivore.

Le secrétariat exécutif permanent de la coalition Benno Bokk Yakaar considère que  la vérité est toute autre. Pour le SEP de Benno, Wallu et Yewwi sont conscients, de leur défaite à ces élections face à BBY dans presque tous les départements. Ils veulent, selon Benno, « tenter la ruse et la manipulation pour tromper l’opinion », alors qu’ils savent qu’aux termes de la loi organique N° 2015-24 du 14 juillet 2016 le « HCCT est une assemblée consultative qui a pour mission d’étudier et de donner un avis motivé sur les politiques de décentralisation, d’aménagement et de développement du territoire ».

Aussi, ajoute le secrétariat exécutif permanent de Benno, l’utilité du haut conseil des collectivités territoriales ne fait plus aucun doute dans un contexte marqué par la décision, unanimement saluée par les populations et l’ensemble de nos partenaires, de donner un souffle nouveau à la décentralisation par la territorialisation des politiques publiques.

« Aujourd’hui, personne ne doute plus que le HCCT élargit les espaces de dialogue, de consultation et de concertation dans le processus de prise de décisions qui engagent la vie des collectivités territoriales pour une meilleure inclusion des citoyens dans l’identification des besoins et des priorités ainsi que dans la conception et la mise en œuvre des politiques de décentralisation », soulignent encore les responsables de Benno Bokk Yakaar rappelant que ceux qui prônent aujourd’hui le boycott du HCCT y ont siégé pendant cinq années sans jamais manquer un mois ou un jour de salaire. Aujourd’hui qu’ils savent que leur défaite est inéluctable du fait de la forte représentation de notre coalition dans les communes et départements, ils ont trouvé une porte de sortie bien douteuse. Ils ne tromperont personne par des arguments spécieux de bas étage.

Ils peinent à réaliser que le peuple se réveille et sait ce qu’il veut. Les élus territoriaux qui connaissent les enjeux de la territorialisation des politiques publiques et la nécessité de renforcer l’acte III de la décentralisation iront massivement voter pour élire leurs haut-conseillers.
R

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >


AUTRES INFOS

Le Quotidien "Le Réveil" du Vendredi 30 Septembre 2022

Grève des concessionnaires : Les éclairages de l’UCG

Le Quotidien "Le Réveil" du Jeudi 29 Septembre 2022

Le Quotidien "Le Réveil" du Mercredi 28 Septembre 2022

Amical : le Cameroun encore battu avant le Mondial…

Voilà pourquoi le procureur a libéré Kalifone...

Yaye Awa Dieye de la TFM, séduisante !!!

Le Quotidien "Le Réveil" du Mardi 27 Septembre 2022

GOLF SUD : Lancement officiel du Plan de Développement Communal (PDC)

MONDIAL 2022 : Le jeu offensif des Lions amélioré face à la Bolivie


Flux RSS

Inscription à la newsletter