Menu

Audience du président de la république aux responsables politiques de la diaspora : Aly Bathily, coordonnateur de la Rv-Réewum Ngor/France rappelle les urgences de l’heure

Mardi 25 Juin 2024

En marge du Forum Mondial pour la Souveraineté et l’Innovation Vaccinale, en France, le Président de la République, Bassirou Diomaye Faye a reçu les représentants des partis politiques sénégalais les plus significatifs dans la diaspora.
 
Dans ce cadre, Aly BATHILY, le Coordonnateur de la République des valeurs/Réewum Ngor en France a tenu d’abord à remercier le Président de la République pour cette marque d’ouverture adressée aux partis politiques. Il a ensuite réitéré ses félicitations, suite à l’élection présidentielle du 24 mars 2024, qui a abouti à l’élection du Président Faye par plus de 54 % des électeurs. 
 
Dans le cœur des discussions, Aly BATHILY, a dressé la liste des dossiers sur lesquels sa formation politique sera vigilante et exigeante; Il a notamment évoqué trois sujets: 
Le premier consiste la Jeunesse et son employabilité. Il n’a pas manqué de rappeler au Président de la République que la RV/Réewum Ngor, conformément au programme qu’il avait proposé au sénégalais, s'attend à ce que celui-ci soit mis en œuvre pour que notre jeunesse puisse s’épanouir dans notre pays, sans pour autant ressentir le besoin de faire la traversée mortifère de la Méditerranée, à la recherche d’un eldorado qui n’existe pas.
Selon Aly BATHILY, chaque jeune de notre pays doit, soit avoir un emploi, soit être à l’école ou en formation professionnelle.
Il a fini sur ce sujet en rappelant au Président de la République les chiffres de l’ANSD: plus de 70 % de notre population est âgé de 0 à 35 ans ; et plus de la moitié de notre population est âgée de moins de 18 ans.
Face à ses chiffres, il convient de faire de la jeunesse une priorité absolue, et donc une richesse. 
Dans le cas contraire, elle se transformera en une bombe à retardement qui se retournera inéluctablement contre nos autorités.
 
Ensuite, le deuxième sujet évoqué par Aly BATHILY concernait la reddition des comptes. Il est revenu sur l’exigence de sa formation politique quant à l’absolue nécessité de traduire chaque sénégalais qui aura détourné un franc de nos derniers publics devant nos juridictions, pour répondre de ses actes, qui qu’il soit. 
 
Et cette reddition des comptes doit impérativement concerner la période 2000-2024, parce que bien évidemment c’est depuis le début des années 2000 que les Sénégalais ont constaté que les détournements de deniers publics devenaient exponentiels.
 
Enfin, sur le dernier point qui n’est pas des moindres, l’attention du Président de la République a été attirée par Aly BATHILY sur les pertes en vies humaines causées par toutes les manifestations politiques lors des trois dernières années dans le pays.
Il a exhorté le Président de la République, afin qu’il ne ménage aucun effort pour faire toute la lumière sur les responsabilités de chaque sénégalais qui aura été mêlé à ces pertes en vies humaines, aux pertes économiques et aux destructions des biens publics.
 
Aly BATHILY a insisté auprès du   Président en lui rappelant une maxime bien connue dans le monde politique :
« le Président préside et l’opposition s’oppose ».
 
Dans sa réponse, le Président de la République a assuré à l’assistance et particulièrement à Aly BATHILY qu’il mettra toute son énergie pour faire la lumière et situer les responsabilités des uns et des autres dans ces actes qui ont souillés notre démocratie mais surtout la mémoire des disparus qui luttaient pour sa sauvegarde.
 
Lisez encore


1.Posté par Oumou Ba le 25/06/2024 13:03
Vive la rv la seule formation politique capable de hisser le Sénégal tas l’homme des valeurs

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 18 juillet 2024 (wolof)

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

Almadies : Amadou Loum Diagne obtient un financement de 81 millions de dollars pour construire des hôtels de luxe

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0

Assemblée générale de la FSF reportée : Augustin Senghor évoque une perte de 15 millions FCFA

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 16 juillet 2024 (wolof)

Présidence de la FSF : Senghor en lice pour un quatrième mandat ?

Audition de la FSF par la Cour des comptes: Augustin Senghor brise le silence

Nairobi : Un tueur en série avoue 42 meurtres



Flux RSS

Inscription à la newsletter