Menu

Adama Faye à son beau frère Macky Sall : "je vous rappelle que le Sénégal n’est point un royaume"

Lundi 7 Juin 2021

Adama Faye petit frère de la première dame, vient encore de signer une contribution dans laquelle , il dénonce les pratiques de son beau frère président de la république, Macky Sall. Exclusif.net vous propose l'intégralité de cette tribune.


"Monsieur le président, grande fut ma peine de vous entendre demander à vos partenaires politiques de la coalition Benno Bokk Yaakaar et à vos frères et soeurs du parti APR de vous écouter et d’attendre vos décisions dans les différentes localités pour les élections locales de Janvier 2022. Attention !  Non seulement trop de pouvoir tue le pouvoir, mais aussi le vôtre est temporaire. Le linge sale se lave en famille dit-on, certes, mais il faudrait déjà que le chef de famille puisse accepter que dans la cour de la maison vivent plusieurs fils et filles aux caractères et objectifs différents voire divergents. Votre liberté est celle de celui qui pense autrement.




À la question nationale concernant vos mandats, vous avez eu la liberté de répondre par un ni oui ni non. En cette période de crise sanitaire où le Sénégal traverse ses pires moments d’instabilité sociale et affronte d’énormes difficultés financières, vous avez eu la liberté d’acheter un avion à coût de milliards et j’ose espérer que vous aurez la même liberté de le rentabiliser. Sans oublier le fait de changer de casquette, à votre guise, de président de la république ou de chef de parti devant la patrie, vous vous donnez non seulement la liberté de nommer ou de démettre sans tenir compte des compétences mais aussi celle de laisser des personnes retraitées depuis belle lurette à des postes de responsabilités.




Votre liberté qui vous permet d’appliquer la justice sélective n’a pas droit sur celle des uns et des autres. Monsieur le président, attendez-vous à ce que l’on ne soit pas toujours d’accord avec vous et ce, en toute liberté. De par votre expérience, vous devriez être le meilleur président que le Sénégal ait connu. Vous avez changé positivement la vitrine physique du Sénégal, mais qu’en est-il de la vignette morale, éthique et déontologique de notre pays. Tant que c’est à huis clos cela peut ne pas déranger mais votre excès de pouvoir et votre comportement de dictateur ou de monarque inquiètent plus d’un. Au-delà du fait que le sang royal ne coule guerre dans vos veines, je vous rappelle que le Sénégal n’est point un royaume, mais une république que vous dirigez, vous mon président, mon leader, vous qui êtes né sous l’ère de la liberté, après l’indépendance sans aucune contrainte coloniale.



Ma liberté comme celle de plusieurs citoyens qui n’osent le dire est d’avoir le libre arbitre. Ma liberté de porter ma candidature et de la proposer non pas à vous, mais à mes concitoyens, ceux de ma commune qui auront l’éclectisme et la liberté de porter ou non leur espoir en moi.


Monsieur le président tout cela pour marteler hic et nunc que moi Adama Faye, membre fondateur du parti APR, je déclare ma candidature aux prochaines locales de janvier 2022 dans ma commune, Grand Yoff. Il va s’en dire que si je ne bénéficie pas de l’accord de mon parti ou plutôt je dirais de votre decision, je présenterai si Dieu le Veut, une liste parallèle et concurrente quelque soit le mode de scrutin choisi, in fine, ma liberté aura été affirmée jusqu’au bout. Advienne que pourra.

Adama Faye
Responsable politique APR, Grand Yoff"
La Redaction



AUTRES INFOS

Cet enfant pose à Macron la question que tout le monde a en tête : "Ça va la claque que tu t'es prise ?"

Le capitaine Omar Touré radié des cadres de la gendarmerie (Document)

L'administrateur de PASTEF chez Mary Teuw Niane

Média : LERAL TV, désormais disponible sur le bouquet Orange de la TVO au Canal 8

Média : Le journaliste Modou Mbacké Niang rejoint "Emédia"

Mari brulé vif : L'affaire d'Aïda Mbacké renvoyée au 7 juillet

Mali :L'influenceuse, Diaba Sora libre

TV& RADIOS

ZIGUINCHOR : le Saes-Uasz opte pour l’arrêt des cours jusqu'au redémarrage des chantiers

Farba Senghor révèle: "Pape Makhtar Diallo a été viré par Bougane parce que..."

Me Malick Sall sur l'affaire de Boy Djinné : « On fera le maximum pour qu'il rejoigne sa famille très prochainement »

Vidéo: Privées de presque toutes leurs terres, le Chef de village de Ndengler accuse Macky

Isma Dioum dit pourquoi Macky Sall peut valablement postuler pour un autre mandat…

Aliou Sow sur le 3e mandat de Macky : «Il faut l’empêcher. Cela ne doit pas faire un recours au Conseil constitutionnel...»

Sonko à Macky : "Le vrai terroriste, c'est celui qui recrute des nervis pour tirer sur les populations" ( En Direct )



Inscription à la newsletter

Recherche