​ ME WADE : « Je savais que Keïta irait à l’APR »

Mardi 10 Janvier 2017

Le départ de Mamadou Lamine Keïta des rangs du Parti démocratique sénégalais (PDS), n’est pas une surprise pour le l’ancien Président de la République, Me Abdoulaye Wade. Ce dernier s’est invité à la réunion des libéraux de Bignona et a demandé à ses militants de s’armer de plus de courage pour confirmer la force du PDS dans la capitale du Fogny.
 
Me Abdoulaye Wade suit de tout près ce qui se passe dans son parti. En effet, le départ de Mamadou Lamine Keïta son dernier ministre de la Jeunesse, était une de ses préoccupations. Pour marquer le coup, Me Wade a appelé ses lieutenants qui lui ont resté fideles en pleine réunion  de comité directeur locales. Et c’est Karim, en premier, qui a pris son téléphone pour appelé le désormais nouveau patron des libéraux dans le département de Bignona, Ibrahima Tito Tamba.


Apres avoir échangé avec certains responsables département, Karim Wade a décidé d’annoncer la surprise et a passé le téléphone à son père, par ailleurs Secrétaire général du PDS. « Je vous invite à tourner la page de Mamadou Lamine  Keïta. Je compte sur vous pour relever le défi. Cela fait longtemps que je ne compte pas sur Keïta car je suis au courant qu’il était bien longtemps en contact avec Macky Sall. Alors, je savais que Keïta irait à l’APR », tonne Me Wade.

Comme un général de l’armée, le Pape du Sopi demande à ses militants d’occuper le terrain politique pour faire face à ce régime aux prochaines élections. « Ceux qui sont partis, il faut les oublier et mettez-vous  au travail car la majorité des Bignonois sont avec vous », dira Me Wade.

Ibrahima Khalil DIEME



AUTRES INFOS

Rihanna annonce un projet de 187 milliards au Sénégal

Scandale: le bois Casamançais en Gambie, un blanc revendique...

Wally Seck : Tout ce que vous ne saviez pas sur sa fortune

Encore une journaliste nue sur un site de film X

Theodoria Sagna, la ravissante actrice en six photos

Vidéo- « Les wolofs sont tous des mendiants » (Ahmed Khalifa Niasse)



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor