Menu

Tuerie raciste aux USA: Dylann Roof condamné à mort

Mercredi 11 Janvier 2017

Le jury a délibéré moins de trois heures. Mardi, le suprémaciste blanc Dylann Roof a été condamné à mort pour avoir tué neuf paroissiens d’une église noire de Charleston, le 17 juin 2015. La décision a été prise à l’unanimité par les 12 jurés.

Le jeune homme de 22 ans, qui a assuré lui-même sa défense ces derniers jours, a écouté l’énoncé du verdict sans trahir d’émotion. Une procédure d’appel va désormais s’ouvrir et elle pourrait durer une dizaine d’années que le condamné passera dans les couloirs de la mort.
« Je devais le faire »

Il a une dernière fois mardi justifié par ses convictions personnelles cet acte, dans la plaidoirie finale de son procès. « J’ai estimé que je devais le faire, et j’estime toujours qu’il fallait que je le fasse », a-t-il déclaré, peu après que le procureur eut requis la peine capitale à son encontre. Quelques jours auparavant, il l’avait assuré : « Il n’y a rien qui cloche chez moi sur le plan psychologique. »

Les 12 jurés sont tombés d’accord à l’unanimité sur les facteurs aggravants concernant ses homicides, notamment la préméditation et l’absence de remords, sans trouver de circonstances atténuantes bénéficiant à l’accusé.

La fusillade qu’il a perpétrée avait d’autant plus marqué l’opinion publique nationale et internationale qu’elle avait ensanglanté le 17 juin 2015 une église, et pas n’importe laquelle : un lieu symbole de la lutte des noirs contre l’esclavage. L’Emanuel African Methodist Episcopal Church rassemble la plus ancienne communauté noire de Charleston, ville historique de l’époque des plantations, située dans le sud-est des Etats-Unis.
Le Redacteur

Nouveau commentaire :







Ibrahima Barry, le patron des socialistes de Vélingara: «si on veut gagner ces élections, il faut qu'on prenne en compte la représentativité des leaders... »

Séries de chantiers à Grand Yoff: Ousmane Ndiaye de la COJER clarifie le débat

Vidéo-Abdoulaye Wilane est devenu riche: « Je distribue plus de 50 millions par mois à mes partisans et proches »

Rufisque: des jumeaux portent les prénoms de Karim et d'abdoulaye Wade (Regardez)

Grand Yoff: Ousmane Ndiaye de la COJER lance la foire "des réalisations du président Sall"

Sanoussy Diakité: «Dans la vie, il ne suffit pas d’avoir des diplômes. Il faut avoir une idée créative»

lDjibo Ka tance les leaders de Taxawu Senegaal: «on connait leur passé, c'est une bande d’aventuriérs...»