Menu

Tuerie raciste aux USA: Dylann Roof condamné à mort

Mercredi 11 Janvier 2017

Le jury a délibéré moins de trois heures. Mardi, le suprémaciste blanc Dylann Roof a été condamné à mort pour avoir tué neuf paroissiens d’une église noire de Charleston, le 17 juin 2015. La décision a été prise à l’unanimité par les 12 jurés.

Le jeune homme de 22 ans, qui a assuré lui-même sa défense ces derniers jours, a écouté l’énoncé du verdict sans trahir d’émotion. Une procédure d’appel va désormais s’ouvrir et elle pourrait durer une dizaine d’années que le condamné passera dans les couloirs de la mort.
« Je devais le faire »

Il a une dernière fois mardi justifié par ses convictions personnelles cet acte, dans la plaidoirie finale de son procès. « J’ai estimé que je devais le faire, et j’estime toujours qu’il fallait que je le fasse », a-t-il déclaré, peu après que le procureur eut requis la peine capitale à son encontre. Quelques jours auparavant, il l’avait assuré : « Il n’y a rien qui cloche chez moi sur le plan psychologique. »

Les 12 jurés sont tombés d’accord à l’unanimité sur les facteurs aggravants concernant ses homicides, notamment la préméditation et l’absence de remords, sans trouver de circonstances atténuantes bénéficiant à l’accusé.

La fusillade qu’il a perpétrée avait d’autant plus marqué l’opinion publique nationale et internationale qu’elle avait ensanglanté le 17 juin 2015 une église, et pas n’importe laquelle : un lieu symbole de la lutte des noirs contre l’esclavage. L’Emanuel African Methodist Episcopal Church rassemble la plus ancienne communauté noire de Charleston, ville historique de l’époque des plantations, située dans le sud-est des Etats-Unis.
Le Redacteur

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Exclusif: Adama Barrow logé dans l'appartement le plus lux et sécurisé de King Fad Palce hôtel

Investiture de Trump: des bikers assureront la sécurité avec un «mur de viande»

Macky Sall achète les droites télés pour la Guinée-Bissau: pendant ce temps, plusieurs écoles en abris provisoires

Pour Booba, la France est "raciste" et "injuste" avec Benzema

Les Sénégalais interdits de prononcer le nom de ce joueur Zimbabwéen

Diffusion de la CAN 2017 : Macky Sall achète les droits télé pour la Guinée-Bissau