Menu

Piratage lors de la présidentielle: Washington expulse 35 agents russes

Jeudi 29 Décembre 2016

Barack Obama avait promis des représailles contre la Russie. Ça n’a pas tardé. Washington répond à des efforts russes de « nuire aux intérêts américains » en expulsant 35 agents russes après l’ingérence dans l’élection présidentielle, a déclaré ce jeudi le président américain.

Barack Obama avait promis des représailles contre la Russie. Ça n’a pas tardé. Washington répond à des efforts russes de « nuire aux intérêts américains » en expulsant 35 agents russes après l’ingérence dans l’élection présidentielle, a déclaré ce jeudi le président américain.
 
Barack Obama a aussi annoncé une série de mesures qui visent notamment les services de renseignement russes FSB et GRU, a-t-il souligné dans un communiqué (en anglais), appelant ses alliés à s’opposer aux efforts russes d'« ingérence dans le processus démocratique ». Le président américain a promis d’autres sanctions « au moment que nous choisirons », « y compris des opérations qui ne seront pas révélées au public ».

Poutine directement mis en cause
Washington accuse notamment des pirates informatiques russes d’avoir dérobé des dizaines de milliers d’e-mails de responsables démocrates. Ces messages ont ensuite été mis en ligne, jetant une lumière crue sur les délibérations internes du camp démocrate et brouillant le message de sa candidate.

Le Kremlin promet de réagir
Le président Obama a directement mis en cause son homologue russe dans cette affaire, soulignant que « pas grand-chose ne se passe en Russie sans l’aval de Vladimir Poutine ». Nombre d’observateurs ont estimé que l’intention de Moscou était avant tout de saper la confiance dans la légitimité de l’élection américaine, pour affaiblir la future administration.
Peu avant 22 h, le Kremlin a réagi à ces sanctions, rejetant « catégoriquement » les accusations « infondées » de Washington et promettant des mesures de rétorsion « adéquates ».
20minutes.fr
Le Redacteur

Nouveau commentaire :







Ibrahima Barry, le patron des socialistes de Vélingara: «si on veut gagner ces élections, il faut qu'on prenne en compte la représentativité des leaders... »

Séries de chantiers à Grand Yoff: Ousmane Ndiaye de la COJER clarifie le débat

Vidéo-Abdoulaye Wilane est devenu riche: « Je distribue plus de 50 millions par mois à mes partisans et proches »

Rufisque: des jumeaux portent les prénoms de Karim et d'abdoulaye Wade (Regardez)

Grand Yoff: Ousmane Ndiaye de la COJER lance la foire "des réalisations du président Sall"

Sanoussy Diakité: «Dans la vie, il ne suffit pas d’avoir des diplômes. Il faut avoir une idée créative»

lDjibo Ka tance les leaders de Taxawu Senegaal: «on connait leur passé, c'est une bande d’aventuriérs...»