Menu

Dialogue national: Habib Sy pose aussi ses conditions

Mardi 5 Septembre 2017

Dialogue national: Habib Sy pose aussi ses conditions
Le comité de stratégie du « PEM/Yaakaar u réew Mi » de l’ancien responsable libéral Habib Sy sur le dialogue national lancé par le Chef de l’Etat, après la prière de la Tabaski à la Grande mosquée de Dakar, engage leur parti à l’étudier avec une attention particulière. 

Toutefois, rappelle-t-il pour un dialogue sincère, inclusif, pérenne et  d’un intérêt certain pour le peuple sénégalais, le comité de stratégie du PEM propose le processus et un canevas pour sa mise en œuvre. Aussi  propose t’il la nomination par le président de la République, en accord avec l’opposition, d’une Haute Autorité indépendante, chargée de faciliter le dialogue entre le pouvoir, l’opposition et la société civile. La personne nommée à cette fonction devra être d’une neutralité incontestée, ajoute t’il. 
Habib Sy et ses camarades proposent aussi la définition des termes de référence du dialogue, d’un commun accord entre le pouvoir, l’opposition et la société civile, sous la supervision de  la Haute Autorité. Ces termes de référence pourraient comporter, poursuivent-ils, l’audit du fichier électoral; la réforme consensuelle du code électoral; l’institution chargée d’organiser les élections; le statut du chef de l’opposition ; les bulletins de vote; le financement  des partis politiques  etc... 

Pour finir, ils prônent à la fin du processus, un dialogue direct avec les leaders de l’opposition la plus significative et la plus représentative, par le Chef de l’Etat ainsi que ceux de la société civile sur d’autres questions d’intérêt national, telles que l’exploitation et la gestion des ressources naturelles.
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
C’est avec beaucoup d’intérêt que le comité de stratégie du  PEM/Yaakaar u réew Mi a suivi la déclaration du chef de l’Etat, appelant à un dialogue national, après la prière de la tabaski à la grande mosquée de Dakar.
Le comité de stratégie voudrait rappeler, que  le dialogue entre le pouvoir, l’opposition et la société civile est prescrit comme  obligation constitutionnelle dans l’esquisse de projet de société publiée par Habib Sy, président du PEM/Yaakaar u réew Mi.
Concernant spécifiquement l’appel au dialogue de monsieur  le président de la république, le comité de stratégie engage le PEM/Yaakaar u Réew Mi à l’étudier avec une attention particulière.
Toutefois, pour un dialogue sincère, inclusif, pérenne et  d’un intérêt certain pour le peuple sénégalais, le comité de stratégie  du PEM propose le processus et le canevas suivants, pour la mise en œuvre :
 
1-Nomination par le président de la république, en accord avec l’opposition, d’une Haute Autorité indépendante, chargée de faciliter le dialogue entre le pouvoir, l’opposition et la société civile.
La personne nommée à cette fonction  devra être d’une neutralité incontestée.
 
2-Définition de termes de référence du dialogue, d’un commun accord entre le pouvoir, l’opposition et la société civile, sous la supervision de  la Haute Autorité.
 
Entre autres, les termes de référence pourraient comporter :
-L’audit du fichier électoral ;
-La réforme consensuelle du code électoral ;
-L’institution chargée d’organiser les élections ;
-Le statut du chef de l’opposition ;
-Les bulletins de vote ;
-L’implication des partenaires au développement dans le processus électoral ;
- Le financement  des partis politiques ;
-L’élaboration d’un mécanisme de filtrage pour limiter la participation abusive et fantaisiste de partis politiques, et d’organisations de la société  aux scrutins nationaux.
 
3-Organisation de réunions sectorielles sur les différents thèmes des termes de référence ;
 
4- Un séminaire de trois jours, sous la présidence  de la Haute Autorité pour valider les conclusions issues des réunions sectorielles ;
 
5-La formulation des conclusions consensuelles en lois ou règlements ;
 
6-Le déroulement de l’ensemble du processus ne devrait pas dépasser trois (03), voire, quatre (04) mois.
 
7- A la fin du processus, le Chef de L’Etat devra entamer un dialogue direct avec les leaders de l’opposition la plus significative et la plus représentative, ainsi que ceux de la société civile sur d’autres questions d’intérêt national, telles que l’exploitation et la gestion des ressources naturelles.
 
                                                                  Le Comité de stratégie du PEM/Yaakaar u Réew  Mi
 
 
 
 



AUTRES INFOS

(8 Photos) Corazon kwamboka l’avocate Kényane qui fait fantasmer le monde. Regardez !

Souvenirs: Macky Sall en 2006 avec Aida Diongue, Abdoulaye Faye...

Dieu a "changé d'avis" sur la mort de Mugabe

Pape Diouf : « je n’ai plus le temps de Assane Diouf »

Cote Ivoire: le gouvernement interdit la consommation et la vente de porcs

Une gardienne de prison se suicide après l’exposition de sa relation avec un détenu




Un frère de Farba Ngom arrêté pour trafic de drogue

Affaire des 270 millions de "Adiya": voici la vidéo que cherche l'OFNAC

Affaire des 270 millions: la femme de Béthio Thioune dans le viseur de l'OFNAC

VIDÉO-Birima Ndiaye: « Si jamais Macky et son frère boufferaient notre argent, ils iront tous en prison »

DEMOLITIONS A TIVAOUANE PEUL: les victimes vilipendent le maire et demandent l’assistance de Macky Sall

VIDÉO: Serigne Mbaye Sy Mansour arrache le Micro d'une Dame!!!

Ahmed Khalifa Niass pleure Al Amine sur le plateau de Sen TV