Menu

BIGNONA: Mamadou Lamine Keita répond à ses détracteurs

Mardi 10 Janvier 2017

 BIGNONA: Mamadou Lamine Keita répond à ses détracteurs
L’ancien ministre de la Jeunesse sous Wade, qui a lancé la  Convergence des démocrates pour le Développement, est sous le feu des critiques. Mais les femmes membres de son mouvement ont défendu becs et ongles leur leader et tancent certains responsables.
 
A en croire ces femmes du CDD,«depuis le lancement de notre mouvement, un groupuscule manipulé par Farba Senghor, le poison du PDS, s’est signalé à Bignona à travers des déclarations de nature à discréditer notre action. Dans ce groupuscule, on retrouve de vieux fossiles politiques ayant poignardé Landing SAVANE dans le dos et détruit And-Jef. L’homme nouveau ayant toujours en lui les vestiges de l’homme ancien, ces maoïstes reconvertis continuent leurs manœuvres sataniques pour détruire ce qui reste du PDS à Bignona. On retrouve également dans ce groupuscule, de jeunes prétentieux dont les propres parents sont membres fondateurs de la CDD. Ils essayent d’utiliser la magie des médias pour faire un bruit inversement proportionnel à leur représentativité».


La section des femmes du CDD assume leur compagnonnage avec l’ancien ministre. «Pour notre part, comme cela a été rappelé par notre Président le jour du lancement de la CDD, nous avons choisi de dire non. Nous avons choisi de dire y en a marre. Nous avons choisi de reprendre en main notre destin politique pour lui imprimer une trajectoire plus conforme à nos aspirations et aux intérêts de ceux qui partagent le même idéal que nous. Personne ne peut nous distraire », ont-elles fait savoir. Ces amazones du maire de Bignona avertissent les détracteurs de leur mentor. « Les marchands d’illusion qui s’enferment dans de petites salles pour jouer à la comédie et faire croire qu’ils ont encore les populations avec eux, ne trompent que leur propre personne. Nous serons les sentinelles qui veillerons sur le patrimoine commun. Nous constituerons un bouclier autour de la CDD en faisant face à ces détracteurs qui, du reste, ne sont que des désespérés»».
Ibrahima Khalil DIEME
 
Le Redacteur

Nouveau commentaire :







Ibrahima Barry, le patron des socialistes de Vélingara: «si on veut gagner ces élections, il faut qu'on prenne en compte la représentativité des leaders... »

Séries de chantiers à Grand Yoff: Ousmane Ndiaye de la COJER clarifie le débat

Vidéo-Abdoulaye Wilane est devenu riche: « Je distribue plus de 50 millions par mois à mes partisans et proches »

Rufisque: des jumeaux portent les prénoms de Karim et d'abdoulaye Wade (Regardez)

Grand Yoff: Ousmane Ndiaye de la COJER lance la foire "des réalisations du président Sall"

Sanoussy Diakité: «Dans la vie, il ne suffit pas d’avoir des diplômes. Il faut avoir une idée créative»

lDjibo Ka tance les leaders de Taxawu Senegaal: «on connait leur passé, c'est une bande d’aventuriérs...»