Menu

Armées ivoiriennes: les généraux Bakayoko, Gervais Kouassi et Brindou limogés

Lundi 9 Janvier 2017

Armées ivoiriennes: les généraux Bakayoko, Gervais Kouassi et Brindou limogés
Les généraux Soumaïla Bakayoko, Gervais Kouassi et Brédou Mbia respectivement Chef d’Etat-major général des armées, Commandant supérieur de la gendarmerie et Directeur général de la police nationale ont été limogés, lundi soir, selon trois décrets pris par le Président Alassane Ouattara.
Ils ont été remplacés, respectivement, par le Général de division Sékou Touré, le Général de brigade Nicolas Kouadio Kouakou et le Commissaire divisionnaire-major de police Youssouf Kouyaté. ‘’Le Président de la République, Chef suprême des armées remercie les généraux Soumaïla Bakayoko, Gervais Kouassi et Brédou Mbia pour les services rendus à la Nation’’, a déclaré le Secrétaire général de la présidence Amadou Gon Coulibaly.
Ces officiers généraux relevés de leurs fonctions devraient aller à la retraite depuis décembre 2015, mais ont bénéficié d’une prorogation de service en raison de leur récente promotion à des grades supérieurs.
Ces limogeages interviennent, 48 heures après une vague de mutineries de soldats qui a secoué plusieurs villes du pays. Pour faire rentrer les soldats dans les casernes, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a dû marquer, samedi soir, son accord pour la prise en compte des revendications des mutins liées à des primes et à des conditions de vie.

Auteur: Apanews 
 
Le Redacteur

Nouveau commentaire :







Vidéo exclusive: Quand Farba Senghor se faisait bastonner par la police en cherchant à défendre Karim

Pape Samba Mboup apres son exclusion : « Wade ne devait pas en arriver là avec moi »

Karim Wade: un homme méchant et arrogant, selon Farba Senghor (Ecoutez)

Un top modèle gifle un présentateur parce qu'il lui a mis la main sur ses fesses

Fatou Thiam invalide la candidature de Karim Wade: «son casier judiciaire n'est pas vierge » ECOUTEZ

Fatou Faye, présidente des femmes du MLK: « Prions que Macky Sall goûte la prison un jour...» Regardez

Une gênante révélation: en 2001, Niasse demandé à Me Wade d'envoyer Tanor Dieng en prison (Regardez)